Actualisé 25.03.2010 à 20:31

Criminalité

Vague de cambriolages sur le canton de Vaud

Avec 85 infractions au Code pénal pour 1000 habitants, le canton se place 2e après Genève; 72% de ces délits sont des vols.

de
Joël Burri

Le nombre de cambriolages commis sur le territoire vaudois est en hausse. Dans son bilan 2009, présenté jeudi, la police vaudoise dénombre 22 734 vols. A cela s'ajoutent 2163 véhicules subtilisés (dont 1097 vélos).

«Les cambrioleurs ont tendance à agir près de voies de communication pour pouvoir fuir rapidement, a rappelé Jacques Antenen, commandant de la police vaudoise. De par sa géographie, le canton de Vaud est donc particulièrement exposé.»

Pour lutter contre ce phénomène, la conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro a promis d'intensifier les collaborations intercantonales: «Je vais prendre contact avec mon homologue genevoise.» La cheffe du Département de la sécurité et de l'environnement a également annoncé sa volonté de lutter contre la délinquance juvénile et le hooliganisme.

La police vaudoise se prépare à l'entrée en vigueur du nouveau code de procédure pénale. Dès 2011, les prévenus pourront être assistés d'un avocat dès l'audition de police. «Cela pourrait faire diminuer le nombre d'aveux», prévient Jacques Antenen. La police devra donc fournir plus de preuves. «Mais aucun renfort n'a été prévu.»

Cela n'inquiète pas la conseillère d'Etat, qui réplique: «Pour le moment, il faut démarrer et évaluer quels seront les effets de cette nouvelle procédure.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!