Actualisé 23.12.2019 à 17:10

Suisse romande

Vague de licenciements prévue chez Philip Morris

Une importante restructuration est dans l'air chez le géant du tabac basé à Lausanne et à Neuchâtel.

de
frb
Une précédente vague de licenciements avait touché 150 employés suisses en 2013.

Une précédente vague de licenciements avait touché 150 employés suisses en 2013.

Keystone

Les employés de Philip Morris International ont reçu une bien mauvaise nouvelle la semaine dernière par email, indique ce lundi «24 Heures». En 2020, une restructuration est prévue, et des postes seront transférés de Lausanne et Neuchâtel à l'étranger. Le quotidien vaudois évoque que des postes seront biffés ou transférés en Pologne.

L'idée est de faire des économies, à une époque où la pression sur les cigarettiers est forte. Dernièrement, la société British American Tobacco a également annoncé en septembre dernier la suppression de 2300 emplois dans le monde.

Le courrier électronique laisse toutefois entrevoir un plan social. «Je m'engage personnellement à ce que, comme toujours, nous traitions tous nos collègues qui seront touchés avec le respect, la dignité, l'attention et la générosité qu'ils méritent», assure le CEO de PMI André Calantzopoulos.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!