Vald a régné en maître sur un Balélec radieux
Publié

Festival à l’EPFLVald a régné en maître sur un Balélec radieux

Le festival estudiantin a affiché complet vendredi 13 mai 2022. Le Français, star du hip-hop, a fait honneur à son rang.  

Le Balélec s’est joué à guichets fermés, soit 15’000 personnes, vendredi 13 mai 2022 à l’EPFL. Tous les billets se sont écoulés en un peu plus de deux heures lors de leur mise en vente, selon les estimations des organisateurs. C’est dire si le bilan de l’open air est positif, d’autant plus que la météo était, cette année, de la partie. 

«Il fallait faire complet vu qu’on avait pris un petit risque avec le haut niveau de notre programmation. Si l’affiche n’est pas performante, on ne remplit pas. Reste que cette année, on n’était pas inquiet. Surtout quand on a vu le carton qu’a fait Vald avec son album (ndlr: sorti en février 2022)», constate Lev Pozniakoff, attaché de presse du Balélec. Vald, justement, n’a pas déçu: «C’était la première date de sa tournée, il était un peu stressé. Mais il a livré un super concert devant énormément de monde». De monde il en était question et déjà en tout début de soirée. «C’est inédit dans notre histoire d’avoir autant de gens, estimés à 3800 personnes sur site, si tôt devant la grande scène pour le premier concert (ndlr: celui de Gambi)», relate encore le responsable. Il retiendra également le «sacré show» d’Ultra Vomit. 

Côté sécuritaire, cette 40e édition a été jugée «assez calme» par les organisateurs. Aucun incident majeur n’est venu ternir le bilan du plus grand festival estudiantin d’Europe.         

(fec)

Ton opinion

3 commentaires