Valais: Valère fait un tabac au Grand Conseil
Actualisé

ValaisValère fait un tabac au Grand Conseil

Le parlement valaisan a accepté mardi sans sourciller le financement d'une cinquième étape des travaux de restauration de la basilique de Valère, à Sion.

La basilique de Valère à Sion continue de séduire le parlement valaisan. Il a accepté mardi le financement d'une cinquième étape des travaux de restauration.

Emblème du Valais, héritage culturel, patrimoine architectural, les parlementaires ont multiplié les qualificatifs pour montrer la nécessité d'ouvrir le porte-monnaie cantonal. Le crédit de 10 millions de francs pour les dix prochaines années a été accepté sans opposition ni abstention.

Le chantier de restauration de l'ensemble médiéval fortifié de la basilique et de ses dépendances a débuté en 1987. Il a coûté jusqu'à présent 34,5 millions de francs dont environ une moitié à charge du canton.

Le financement de la cinquième étape est assuré pour un peu plus de 40% par le canton, pour un quart par la Confédération. La ville de Sion en assure 22%, le chapitre de la cathédrale 11%. Les travaux concernent l'intérieur de la basilique et l'amélioration de l'accès et des chemins de visite du site. (ats)

Ton opinion