M6: Valérie Damidot présente son émission rêvée
Actualisé

M6Valérie Damidot présente son émission rêvée

La chaîne de Nicolas de Tavernost lance un talk-show, avec à sa tête l'une de ses figures féminines connues.

par
mja
Valérie Damidot veut faire passer aux téléspectateurs un bon moment de détente.

Valérie Damidot veut faire passer aux téléspectateurs un bon moment de détente.

La grande première aura lieu ce samedi 29 mars à 17h20 sur M6. Intitulée «Y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis!», l'émission sera présentée par Valérie Damidot. Ce projet se concrétise enfin pour l'animatrice de «D&Co», elle qui voulait depuis longtemps prendre les rênes d'un talk-show. Elle sera entourée de chroniqueurs choisis par ses soins: Juliette Arnaud, Thomas Croisière et Emilie Mazoyer.

Le trio aura pour mission de défendre son point de vue, en contradiction avec l'avis de la majorité des Français. Trois sujets d'actualité seront abordés dans chaque émission, tels que «Les animaux sont-ils des membres de la famille?». Le tout sera agrémenté de pastilles humoristiques et de happenings, comme avec Phil, le binôme de Damidot dans «D&Co» avec son «classement des imbéciles de la semaine». Quels risques prend M6 avec ce programme? Tour d'horizon de ses atouts et de ses handicaps...

LE CONCEPT

Pour:

- Le ton s'annonce léger et sans prise de tête.

- Le public et les internautes, même si ce n'est pas en direct, peuvent participer.

- Les sujets devraient intéresser le plus grand nombre.

Contre:

- Le manque d'originalité: cela ressemble à un mix de «Touche pas à mon poste» et de «L'émission pour tous».

- C'est encore et toujours un talk-show. Les téléspectateurs n'en ont-ils pas marre?

- Risque d'être répétitif.

L'ANIMATRICE

Pour:

- Sa forte personnalité lui permettra de mener sa bande.

- Elle a participé au projet depuis le début et saura s'investir.

- L'émission sera l'occasion pour les téléspectateurs de découvrir une autre facette d'elle.

Contre:

- Sa grande gueule pourrait en énerver certains.

- Elle s'est rarement retrouvée animatrice sur un plateau. Il va donc falloir qu'elle prenne ses marques.

- Ses chroniqueurs ne sont pas encore très connus.

LA CASE HORAIRE

Pour:

- M6 évite le piège des émissions similaires diffusées en access durant la semaine.

- Un bon test pour obtenir une quotidienne à 18 h à la rentrée.

- A cette heure-là, la concurrence est très faible.

Contre:

- Le programme débarque en plein milieu d'année, sans raison particulière.

- A 17 h 20 le samedi, l'audience n'est pas maximale.

- La chaîne n'est pas sûre de faire de grosses recettes publicitaires dans cette tranche.

Ton opinion