Banque: Valiant a poursuivi sa croissance en 2015
Actualisé

BanqueValiant a poursuivi sa croissance en 2015

Le groupe bancaire bernois estime avoir réalisé un bon exercice l'an dernier. Il va créer 80 postes de conseillers à la clientèle.

photo: Keystone/ARCHIVES

Valiant a vu son bénéfice net croître d'un cinquième ( 21%) en 2015 sur un an à 114,4 millions de francs. Le groupe bancaire bernois, présent dans plusieurs cantons romands, estime avoir réalisé un exercice couronné de succès. Il va créer 80 postes de conseillers à la clientèle.

«Valiant a prouvé le succès de son modèle d'affaires, même pendant les périodes difficiles. Bien que la situation des taux d'intérêt se soit encore détériorée, nous avons pu confirmer le revirement de tendance amorcé en 2014», a indiqué mercredi à Berne Markus Gygax, directeur général du groupe.

Le résultat des opérations d'intérêt a grimpé de 8,1%, à 287,8 millions de francs. Le produit des opérations de commissions et prestations de services s'est inscrit en légère hausse, de 0,7% à 64,4 millions, tandis que celui des opérations de négoce a diminué de 3% à 11,9 millions. Au final, le produit d'exploitation a gagné 6% à 381,9 millions de francs.

Efficacité améliorée

L'efficacité a encore pu être améliorée, ce qui se reflète dans la baisse des coûts, note par ailleurs Valiant. Les charges d'exploitation ont diminué de 1,2% sur un an, à 212,9 millions, tandis que le ratio coûts/revenu est passé de 59,8% en 2014 à 55,8%.

L'an dernier, les fonds de la clientèle ont augmenté de 1,1% pour s'établir à 18,1 milliards de francs. Côté prêts, l'établissement a consenti des montants cumulés de 22,1 milliards, en hausse de 1,4%. Le volume hypothécaire a pour sa part progressé de 2% pour s'inscrire à 20,4 milliards. Enfin, les fonds propres ont grimpé de 66 millions à 2 milliards, pour un ratio correspondant de 16,8%.

Les actionnaires de Valiant vont profiter de la bonne tenue des affaires de la banque. Le conseil d'administration propose de leur verser un dividende de 3,60 francs par action, soit 40 centimes de plus qu'il y a un an.

Nouveaux investissements

Outre une rentabilité des capitaux propres («return on equity») de 6% à 8%, Valiant continue de viser un ratio de fonds propres de plus de 15%, ce qui sera toujours bien au-delà des exigences de l'Autorité fédérale de surveillance de marchés financiers (FINMA). Pour atteindre ces objectifs, des investissements s'imposent, souligne l'établissement.

Ainsi, le groupe bancaire bernois investira à partir de 2017, jusqu'à 10% du résultat opérationnel par an, soit environ 15 millions de francs, dans la numérisation, la présence sur le marché et les compétences des collaborateurs. Les bénéfices s'en feront ressentir à long terme.

Pour 2016, la banque table sur un bénéfice légèrement supérieur à celui de l'année précédente. Le contexte de taux d'intérêt négatifs rend toutefois l'objectif d'un bénéfice de 150 millions de francs, visé pour 2017, hors d'atteinte. Cette prévision, communiquée en 2013, sera vraisemblablement réduite entre 20 et 30 millions.

80 nouveaux conseillers

Pour la suite, Valiant dit vouloir demeurer un établissement indépendant pour particulier et petites et moyennes entreprises (PME). Il entend aussi renforcer «progressivement» sa présence en Suisse, notamment via la création de 80 postes de conseillers à la clientèle ces prochaines années.

En Suisse romande, le groupe bancaire est présent, outre dans la partie francophone de Berne, dans les cantons de Fribourg, du Jura, de Neuchâtel et de Vaud. A fin décembre dernier, il affichait une somme de bilan de 25,45 milliards de francs ( 0,7%). (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion