Intempéries en France: Valls annonce un «fonds» pour les sinistrés
Actualisé

Intempéries en FranceValls annonce un «fonds» pour les sinistrés

L'Etat va mettre en place un fonds «d'extrême urgence» de «plusieurs millions d'euros» destiné aux sinistrés des inondations «sans ressources ayant tout perdu».

1 / 66
En France, 782 communes réparties dans 16 départements ont été déclarées en état de catastrophe naturelle après les inondations qui ont touché le pays, a annoncé le gouvernement mercredi. (8 juin 2016)

En France, 782 communes réparties dans 16 départements ont été déclarées en état de catastrophe naturelle après les inondations qui ont touché le pays, a annoncé le gouvernement mercredi. (8 juin 2016)

AFP
Un septuagénaire est mort noyé mardi dans son véhicule dans le nord de la France frappé par de fortes pluies. Photo d'illustratoin. (mardi 7 juin 2016)

Un septuagénaire est mort noyé mardi dans son véhicule dans le nord de la France frappé par de fortes pluies. Photo d'illustratoin. (mardi 7 juin 2016)

AFP
Après une fermeture liée aux inondations, le château de Chambord, le plus grand et le plus célèbre des châteaux de la Loire, a rouvert au public. (Lundi 6 juin 2016)

Après une fermeture liée aux inondations, le château de Chambord, le plus grand et le plus célèbre des châteaux de la Loire, a rouvert au public. (Lundi 6 juin 2016)

AFP

Le premier ministre français annonce que les sinistrés seront aidés financièrement rapidement en attendant les indemnisations des assureurs.

«Sans attendre, le gouvernement a décidé de mobiliser un fonds d'extrême urgence pour les personnes sans ressources ayant tout perdu», a-t-il déclaré à l'issue d'une réunion au ministère de l'Intérieur avec les ministres concernés.

Ce fonds sera géré par les préfets de département, en lien avec les centres communaux d'action sociale, a précisé Manuel Valls.

Du côté des professionnels, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll doit réunir lundi représentants du monde agricole et élus de Seine-et-Marne. Pour les commerces de proximité, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron doit convoquer une «cellule de continuité économique» qui «va arrêter des mesures d'aide exceptionnelles» pour permettre le démarrage des activités «le plus vite possible».

«Il y a urgence à redémarrer l'activité économique», a encore dit le Premier ministre.

«La mobilisation est totale pendant la crise mais aussi après la crise», a-t-il souligné. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion