Actualisé 28.11.2019 à 09:29

Suisse

Valse des prix durant un Black Friday peu fair-play

Des articles sont proposés plus cher cette semaine, malgré les rabais promis. Prudence, car c'est fréquent et rarement puni.

de
Francesco Brienza
Chez Conforama, ce lit est vendu plus cher cette semaine.

Chez Conforama, ce lit est vendu plus cher cette semaine.

Photo dr

«C'est pas normal! Vendredi passé, le lit que je voulais acheter était à 1099 fr. et cette semaine, malgré la pub pour Black Friday, le même lit est à 1699 francs!» Andreia est ulcérée. La Vaudoise a réfléchi 3 jours à son achat chez Conforama. Manque de pot: le prix de l'article a pris l'ascenseur, malgré un rabais de 10% supplémentaire annoncé sur tout l'assortiment cette semaine. Cerise sur le gâteau: un vendeur aurait montré à Andreia les promos de décembre. «Surprise: le fameux lit y reprend son prix de 1099 francs!»

Autre mésaventure chez Zalando. Une utilisatrice montre, captures d'écran à l'appui, qu'une paire de chaussures est vendue plus cher ces jours-ci (104 fr.) que la semaine dernière (98 francs). Pourtant, le site prétend appliquer un rabais Black Friday de… 26 francs. «Mon œil! Méfiez-vous de ces offres qui peuvent cacher des prix augmentés sans raison», prévient-elle.

Contacté, le géant de l'achat en ligne n'a pas répondu à nos questions mercredi. Jeudi matin, il a finalement reconnu qu'il s'agissait d'un cas exceptionnel, et recommande aux lésés de s'adresser à son service clients. Chez Conforama, on botte en touche dans un jargon volontairement flou en avançant que «des offres avantageuses sont proposées tout au long de l'année en fonction des actualités commerciales».

La loi fédérale sanctionne les tricheurs mais les peines sont faibles. L'an dernier, la chaîne Ochsner avait été condamnée à 4000 francs d'amende pour des pratiques trompeuses à l'échelle nationale. Une modification des règles légales est à l'étude.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!