Espagne: Van der Vaart reste au Real
Actualisé

EspagneVan der Vaart reste au Real

Le milieu de terrain néerlandais Rafael Van der Vaart a expliqué lundi soir à la clôture des transferts qu'il restait finalement au Real Madrid alors qu'il était donné partant par la presse.

Les dirigeants du Real Madrid «m'ont assuré qu'ils croyaient en mes qualités et qu'ils voulaient que je reste dans le club», a indiqué le joueur néerlandais sur son site internet.

Van der Vaart, 26 ans, figurait selon les médias sur la liste des joueurs devant quitter le club présidé par Florentino Perez, qui a dépensé plus de 250 millions d'euros pour recruter plusieurs stars internationales, comme Cristiano Ronaldo, Kaka, Karim Benzéma et Xabi Alonso.

Trois joueurs néerlandais - Wesley Sneijder, Arjen Robben et Klaas-Jan Huntelaar - ont quitté le club madrilène durant la saison des transferts qui s'est terminée lundi à minuit.

La presse espagnole avait indiqué la semaine dernière que Van der Vaart avait décliné une très lucrative proposition du champion de Turquie, Besiktas, et avait estimé que s'il devait être transféré, ce serait pour la Premier League anglaise.

Les médias avaient également laissé entendre que le Real prévoyait son transfert pour le Bayern Munich dans le cadre du transfert du milieu offensif français Franck Ribéry.

Selon le quotidien espagnol sportif Marca de mardi, l'échec du transfert de l'international français au Real Madrid a joué en faveur de Van der Vaart.

«Le Real Madrid m'a dit que cela n'avait jamais été une question de qualités mais plutôt un problème de nouveaux joueurs», a indiqué Van der Vaart sur le site internet du Real Madrid.

«Ils ont apprécié que je veuille jouer et m'ont clairement indiqué, lors d'une réunion lundi, qu'ils avaient besoin de moi et qu'ils me voyaient comme un élément important de l'équipe», a-t-il ajouté.

Il a également indiqué que sa femme était soulagée que la famille reste à Madrid, où elle est soignée pour un cancer du sein.

Le Real Madrid avait payé 13 millions d'euros l'an dernier pour le transfert de Van Der Vaart qui jouait auparavant à Hambourg. (afp)

Les clubs espagnols flambent

Les clubs de la Liga espagnole ont dépensé quelque 477 millions d'euros en transferts pendant l'intersaison, dont un record de 250 M pour le seul Real Madrid, selon un bilan publié mardi par le quotidien El Mundo. Ce total élevé demeure toutefois inférieur au montant dépensé par la Premier League anglaise, estimé à 504 millions, selon ce bilan publié au lendemain de la clôture du mercato estival.

Le Real et le FC Barcelone, ce dernier avec des dépenses estimées à quelque 110 millions, ont très largement dominé le marché espagnol, représentant plus de 75% des achats effectués, reflet de l'abîme financier les séparant des 18 autres clubs de la Liga.

Ces deux clubs ont chacun annoncé pour la saison 2009-10 des budgets record dépassant les 400 millions d'euros, les plus élevés au niveau mondial.

Après avoir déboursé 250 millions pour ses nouveaux «galactiques» - Ronaldo, Kaka ou Benzema - le Real de Florentino Perez a revendu plusieurs joueurs, dont les Néerlandais Robben, Sneijder et Huntelaar, pour 93 M, selon les quotidiens AS et Marca.

Cette somme compense pratiquement le montant record d'environ 94 millions dépensé pour le seul Cristiano Ronaldo.

Le président du Barça, Joan Laporta, a affirmé que son club n'avait dépensé que 80 millions, mais le montant réel de l'investissement est de 110 M compte tenu du départ d'Eto'o pour l'Inter de Milan en échange d'Ibrahimovic, selon les médias espagnols.

Contrairement aux années précédentes, les derniers jours du mercato ont été assez peu animés en Espagne, en dehors des spéculations sur une possible arrivée au Real du Français Franck Ribéry en provenance du Bayern Munich. Ce sera pour 2010, selon Marca.

Seul le club anglais de Manchester City, avec environ 140 millions d'achats, est venu s'intercaler entre les deux grands clubs espagnols, a précisé El Mundo.

Selon ce quotidien, après la Premier League et la Liga viennent les clubs italiens, qui ont déboursé 422 M à l'intersaison, puis les Français (245 M) et les Allemands (220 M).

Ton opinion