Lausanne/Genève: Vandalisme sur autos: les garagistes sont débordés
Actualisé

Lausanne/GenèveVandalisme sur autos: les garagistes sont débordés

Les vols avec bris de verre dans les voitures garées explosent en 2015. Les réparateurs de pare-brise croulent sous le travail.

par
Christian Humbert

C'est tous les jours Noël pour les sociétés spécialisées dans la réparation de vitres automobiles. «En ce début d'année, c'est du jamais vu», estime un employé du leader dans le domaine. «Les chiffres s'envolent», abonde Carole Besson, de Carglass Suisse. Selon elle en 2014, 40% des vitres cassées étaient imputables à des cambrioleurs. Pour Genève, cela a représenté 292 réparations sur 649 traitées par la société, et 131 sur 283 à Lausanne. Les deux premiers mois de 2015 montrent une hausse vertigineuse, avec 89 vitres brisées à Genève et 38 dans la capitale vaudoise.

Cette hausse, évidente pour Carglass, n'est pas constatée par la police lausannoise. Son porte-parole précise: «La tendance est même à la baisse, comme en 2012 (2576 cas dénoncés au total) et en 2013 (2404). Nous mettons en place des surveillances. Nous procédons à des interpellations. Ce phénomène est cyclique.» Les chiffres genevois 2014 seront annoncés à la fin du mois. Entre 2012 et 2013, la courbe était également à la baisse.

Cette différence de perception entre pros de la vitre et forces de l'ordre s'explique. «Nous n'avons pas de statistiques aussi précises que les autorités mais nous n'exigeons pas de plainte ou de rapport de police», commente Marc Bachmann, de la Vaudoise assurances. La procédure est similaire partout ailleurs: le vol avec bris de glace est annoncé, puis le lésé fait la réparation au frais de la compagnie. Souvent, il évite la case police.

Ton opinion