Actualisé 06.08.2008 à 13:36

Vaud: attention au feu bactérien

Le Service vaudois de l'agriculture a sensibilisé mardi les arboriculteurs aux risques du feu bactérien.

En juin dernier, des vergers avaient été touchés à Perroy, sur la Côte. Les arbres avaient dû être rapidement arrachés et brûlés.

La maladie touche les arbres fruitiers à pépins et n'est pas dangereuse pour l'homme, a rappelé mercredi le canton. Pour limiter sa propagation, il faut régulièrement examiner les parcelles arboricoles et rapidement éliminer les plantes atteintes. Des contrôles sont en cours dans plus de 240 communes vaudoises.

Le cognassier figure parmi les arbres les plus sensibles au feu bactérien et ne devrait pas être planté à proximité des vergers, selon les spécialistes. L'aubépine ou épine blanche constitue l'essence forestière potentiellement la plus contagieuse.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!