Politique sociale : Vaud augmentera les allocations familiales
Actualisé

Politique sociale Vaud augmentera les allocations familiales

Les allocations familiales seront augmentées dans le canton de Vaud sur les cinq prochaines années.

En échange de l'augmentation des allocations familiales, l'impôt sur le bénéfice des entreprises sera allégé d'un point sur la même période. La Commission des finances du parlement vaudois (Cofin) a donné son feu vert.

Plusieurs projets de loi étaient soumis à la Cofin dans le cadre du projet de budget 2013. Tous ont été approuvés à l'unanimité de ses quinze membres, y compris celui sur les allocations familiales, précise la commission mardi dans un communiqué.

Les allocations familiales des salariés sont assumées par les employeurs et financées par un taux de cotisations sur la masse salariale, rappelle la Cofin. D'entente avec les milieux patronaux, le Conseil d'Etat a proposé de relever les allocations familiales de manière échelonnée entre 2013 et 2017.

Montants plus généreux

Les allocations pour les jeunes en formation passeront de 250 francs par mois à 300 francs par mois en 2013. En 2017, elles seront encore relevées à 330 francs.

Les allocations pour enfants seront augmentées de 30 francs par mois dès 2014, passant ainsi de 200 à 230 francs, puis à 250 francs dès 2017. A partir du 3e enfant le complément d'allocation sera toutefois abaissé à 140 francs dès 2014 (contre 150 francs actuellement) et à 120 francs dès 2017.

Malgré cette réduction, le pouvoir d'achat des familles sera globalement amélioré, estime la commission. En 2017, un montant supplémentaire d'environ 95 millions de francs leur sera ainsi alloué, entièrement financé par les entreprises.

Bénéfices moins ponctionnés

En contrepartie, le Conseil d'Etat a proposé une baisse d'un point de l'impôt sur le bénéfice des entreprises à raison d'un demi-point en 2014 et le solde en 2016. La baisse fiscale devrait compenser partiellement le montant alloué aux familles. La législation fiscale doit encore être modifiée en ce sens. La Cofin demande au gouvernement de présenter rapidement un projet au parlement. (ats)

Ton opinion