Actualisé 12.10.2016 à 09:30

Arc lémanique

Vaud et Genève manquent de permis de travail

Les deux cantons souffrent d'une pénurie de sésames permettant aux étrangers de venir bosser en Suisse. Ils souhaitent que Berne les appuie.

de
cge

Les contingents fédéraux d'autorisations de séjour ne suffisent pas. Dans certains cas, ils sont même épuisés en deux mois alors que les réserves sont prévues pour une année entière. Les cantons de Vaud et de Genève sont inquiets, comme le relatent «24 heures» et la «Tribune de Genève», mercredi. Ils n'ont pas droit à assez de permis de travail pour couvrir toutes les demandes des travailleurs issus de pays extérieurs à l'Union européenne. Du coup, ils doivent mendier des rallonges à Berne. A titre d'exemple, Vaud a dû demander près de 700 autorisations de séjour supplémentaires entre le début de l'année et le mois dernier, alors qu'il avait droit initialement à 256 sésames, permis B et L confondus.

Les autorités vaudoises et genevoises ont écrit à Berne pour appeler la Confédération à plus de souplesse. Elles expliquent que les demandes se font surtout pressantes pour les fédérations sportives ou les multinationales, qui ont souvent besoin de profils très particuliers qu'elles souhaitent faire venir de l'étranger. Si on leur ôte cette possibilité, le risque existe qu'elles décident de quitter la Suisse.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!