Vaud impose le masque sur ses marchés dès samedi
Actualisé

CoronavirusVaud impose le masque sur ses marchés dès samedi

Le canton renforce ses mesures de lutte contre la pandémie: masque à l’intérieur depuis aujourd’hui, puis dans les zones à forte fréquentation.

par
Michel Pralong
Les marchés de Noël comme celui de Montreux se visiteront masqués, dès le 4 décembre.

Les marchés de Noël comme celui de Montreux se visiteront masqués, dès le 4 décembre.

Montreuxnoel.com

Le canton de Vaud n’a pas attendu la fin de la consultation sur les nouvelles mesures sanitaires proposées par la Confédération. Il a décidé mercredi de renforcer les siennes. Depuis ce jeudi 2 décembre, le port du masque est obligatoire à l’intérieur, dans tous les bâtiments accessibles au public (comme les cinémas, par exemple). Sauf dans les établissements de restauration (restaurants, bars, discothèques) qui relèveront des dispositions fédérales à venir.

Dès le samedi 4 décembre, il ne limite pas le nombre de personnes dans les zones à forte fréquentation, les marchés de Noël et les marchés hebdomadaires, mais le port du masque devient obligatoire, même pour les personnes qui ne font que les traverser. Il ne sera pas nécessaire dans les lieux extérieurs dédiés à la consommation qui ne sont accessibles qu’aux titulaires de certificats Covid. Aux communes de définir les zones de forte affluence.

À partir du 8 décembre, les visiteurs des EMS devront présenter un certificat Covid, comme c’est déjà le cas dans les hôpitaux.

Troisième dose pour tout le monde

Le canton recommande également le télétravail. Et dans les espaces clos, même dans les véhicules utilisés dans le cadre professionnel, où se tiennent plus d’une personne, le masque facial est obligatoire, dans la mesure où il est compatible avec l’exercice de l’activité.

Le rappel de vaccination va également être généralisé: dès le 6 décembre, par toutes les personnes de 50 ans et plus et pour tous les personnels de santé qui travaillent en contact direct avec les patients. Dès le 13 décembre, pour toutes les personnes âgées de 16 ans et plus. Le canton espère pouvoir vacciner toutes les personnes concernées (384’000) d’ici fin janvier 2022.

Ton opinion

231 commentaires