05.10.2020 à 17:02

ÉducationVaud interdit la pratique du «t-shirt de la honte»

Sanction appliquée à Genève, le port d’un t-shirt extra-large pour recadrer les élèves aux tenues jugées inadéquates est banni par les autorités vaudoises.

Des élevés portant des pancartes ont protesté contre le règlement vestimentaire devant le collège de Pinchat, le 30 septembre 2020 à Genève. 

Des élevés portant des pancartes ont protesté contre le règlement vestimentaire devant le collège de Pinchat, le 30 septembre 2020 à Genève.

KEYSTONE

Le «t-shirt de la honte» est désormais interdit dans le canton de Vaud. Révélée fin septembre au cycle d’orientation de Pinchat à Genève, cette pratique, censée recadrer les élèves aux tenues jugées inadéquates, était aussi utilisée dans certains établissements vaudois.

Le Département vaudois en charge de la formation et de la jeunesse a mené une enquête et constaté que, dans la pratique, ce t-shirt extra-large était utilisé dans certains établissements, a indiqué lundi la conseillère d’Etat Cesla Amarelle sur les ondes de LFM. «Il n’y a pas d’inscription sur les t-shirts comme à Genève. Mais il est perçu comme stigmatisant par les jeunes filles. Nous avons donc décidé de bannir cette pratique», a-t-elle dit.

«Bannir cette pratique»

La ministre socialiste a insisté sur la nécessité d’instaurer un dialogue avec les élèves. «Il faut faire comprendre qu’il y a un cadre à respecter, y compris du point de vue vestimentaire», a-t-elle relevé. Elle a souligné que de nombreux établissements vaudois avaient trouvé des solutions pour régler cette question, sans recourir à une sanction jugée humiliante.

Cesla Amarelle a également expliqué qu’il fallait «entendre» ces jeunes filles qui se rebellent contre l’idée que leur corps soit sexualisé à l’école. «C’est aussi quelque chose que les garçons et les professeurs doivent entendre», a-t-elle dit. Et d’ajouter: «la mission de l’école est de promouvoir l’égalité, pas les stéréotypes.»

(ATS)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!