Cauchemar en cuisine - Vaud: un couple de restaurateurs s’en sort avec une simple amende

Publié

Cauchemar en cuisineVaud: un couple de restaurateurs s’en sort avec une simple amende

Indications trompeuses, surgelés sans protection, denrées alimentaires périmées: voilà ce que les inspecteurs des denrées alimentaires avaient découvert en contrôlant un restaurant de la banlieue de Lausanne en 2019. L’établissement n’a pourtant pas été fermé.

par
Christian Humbert
Les inspecteurs des denrées alimentaires ont découvert des conditions d’hygiène déplorables dans un resto.  

Les inspecteurs des denrées alimentaires ont découvert des conditions d’hygiène déplorables dans un resto.

Istock

En contrôlant un restaurant et sa cuisine situés dans la banlieue de Lausanne, en octobre 2019, les inspecteurs des denrées alimentaires sont restés sans voix: indications trompeuses sur les cartes, surgelés sans protection et denrées alimentaires périmées, en état de décomposition ou brûlées par le froid. Voilà pour l'entrée de l'ordonnance pénale rendue par un procureur de Vevey.

Scènes d’horreur

Les inspecteurs vaudois ont répertorié d’autres manquements lors de ce contrôle d’hygiène: des tiroirs crasseux, des moisissures, des éclats de verre, de la poussière et même un citron recouvert de moucherons. Il ont aussi constaté la présence de cartons sales, des appareils à congeler entièrement recouverts de glace et non fermés, une machine à glaçons située à côté d’une poubelle pas fermée non plus et des habits et chaussures sales en vrac. Pour finir, cerise sur le gâteau, c’est le thon frais proposé pour le tartare qui n'est pas congelé!

Le restaurant reste ouvert

Dénoncé à la justice, l’homme et la femme restaurateurs ont été condamnés chacun à 1500 francs d'amende et à 1300 francs de frais. Après avoir nettoyé les lieux, la gérante et son ami ont pu reprendre leur activité. L’établissement est resté ouvert.

Ton opinion