Drame de Payerne (VD): Veillée de prière à Villars pour Marie
Actualisé

Drame de Payerne (VD)Veillée de prière à Villars pour Marie

Environ 300 personnes ont rempli vendredi soir le Temple de Villars (VD) lors de la veillée de prière prévue en mémoire de Marie.

par
dmz

Le père, lui-même pasteur de la paroisse, et la mère de la victime ont brièvement pris la parole. Ils ont remercié tous ceux qui s'associaient à leur douleur. «Le mal est fait, le mal est défait», a dit le père en affirmant la force de l'amour face à la mort.

Le temple s'est finalement rempli et la deuxième salle prévue en cas de très forte affluence n'a pas dû être utilisée. La cérémonie a duré presque une heure, toute de simplicité et de ferveur. Les parents assis au premier rang ont reçu d'innombrables gestes d'affection de la part de l'assistance. Les participants étaient de tous les âges, des petits enfants comme des personnes âgées.

La cérémonie était organisée par l'Eglise évangélique réformée vaudoise en mémoire de Marie. La jeune femme qui venait de fêter ses 19 ans a été enlevée lundi soir près de Payerne puis assassinée. L'homme, qui avait déjà été condamné pour viol et assassinat, a été arrêté mardi.

«Du fond du coeur, merci d'être là avec vos regards, vos pleurs, merci», a dit la mère de Marie. Elle a rappelé que sa fille avait une fois «piqué» la clé du temple pour venir chanter avec le micro. Son mari a montré un foulard que Marie voulait lui prendre souvent. Il a les couleurs de la grâce: «nous l'espérons pour vous tous», a-t-il dit en s'adressant à l'assemblée.

Bougies allumées

Durant la cérémonie, les participants ont pu écrire leurs pensées sur des bouts de papiers qui ont été déposés dans une vasque près de l'autel. Des bougies ont aussi été allumées pour mettre de la lumière dans ces temps «sombres» comme l'ont dit les deux pasteurs.

Ces bougies vont rester allumées jusqu'au 27 mai, date des obsèques de Marie à Villars. Pour poursuivre «ce chemin de lumières», les pasteurs ont appelé chacun à allumer une bougie sur le rebord de sa fenêtre jusqu'à la date de l'enterrement. Un livre de condoléances a été ouvert.

Un seul chant a animé la cérémonie. Ses paroles ont résumé l'esprit de cette heure: «Dans nos obscurités, allume un feu qui ne s'éteint jamais, qui ne s'éteint jamais.»

Hommages sur Internet

En outre, les hommages affluent sur les réseaux sociaux. Une vidéo de la défunte, qui aimait chanter selon les commentaires, est disponible. Elle y interprète un tube des Kings Of Leon, «Use Somebody»

(dmz/ats)

Ton opinion