Conseil des États - Vélos dans les trains: «la situation est très complexe»
Publié

Conseil des ÉtatsVélos dans les trains: «la situation est très complexe»

La Valaisanne Marianne Maret déplorait l’obligation de réserver pour voyager avec un vélo sur les grandes lignes CFF et le manque de place pour les bicyclettes. Simonetta Sommaruga s’est justifiée.

par
Christine Talos
Les besoins de voyager en train avec son vélo ne cessent d’augmenter en Suisse. 

Les besoins de voyager en train avec son vélo ne cessent d’augmenter en Suisse.

CFF

La place du vélo dans les trains s’est invitée au Conseil des États mardi. En effet, la sénatrice Marianne Maret (PDC/VS) avait déploré dans une interpellation l’obligation faite aux cyclistes depuis l’automne dernier de réserver des places pour voyager avec un vélo sur les grandes lignes CFF durant le week-end. Selon elle, ce nouveau règlement réduit les droits des passagers. «Au lieu de créer plus d’espace pour les vélos et les bagages, les CFF restreignent l’accès aux transports publics à vélo et le rendent aussi plus cher», affirmait la présidente de l’Alliance suisse pour le vélo Cycla dans son texte.

Mardi, la Valaisanne a rappelé que la population se déplace plus que jamais à bicyclette et qu’elle souhaite prendre son vélo dans le train, en particulier le week-end ou durant les vacances. «Mais le matériel roulant n’a pas été adapté malgré l’augmentation de la demande au fil des ans. Cela engendre une situation où les capacités ne répondent plus aux besoins», a-t-elle déclaré. «Aujourd’hui, il n’y a plus assez de place, non seulement pour les vélos, mais aussi pour les poussettes, les bagages et les équipements sportifs. Cela donne l’impression que les CFF ont un peu dormi pendant que les changements s’opéraient».

«C’est maintenant à la Confédération d’assumer davantage de responsabilités et d’augmenter la pression sur les CFF. Premièrement en qualité de propriétaire des CFF, deuxièmement en tant qu’autorité concédante des transports publics, et troisièmement en tant qu’autorité concédante du matériel roulant», a-t-elle exigé.

Plus d’espace pour les vélos, moins pour les sièges

La conseillère fédérale en charge des transports, Simonetta Sommaruga, a rappelé que le gouvernement gérait les CFF via des objectifs stratégiques revus tous les 4 ans. «Je suis disposée à examiner à nouveau la manière dont nous pouvons les utiliser pour garantir une meilleure prise en charge des vélos dans les trains, a assuré la ministre. Elle a rappelé que les attentes du gouvernement étaient claires: les CFF doivent tenir compte des besoins croissants des cyclistes.

Elle a toutefois rappelé que ces besoins avaient augmenté considérablement, en raison de la pandémie notamment. Ainsi, en juillet 2020, 80’000 billets pour la journée du cyclisme ont été vendus, soit 45% de plus qu’en juillet 2019, a-t-elle souligné. «On pourrait arguer que les CFF ont sous-estimé la situation, mais c’est très difficile à gérer», a-t-elle défendu. Les CFF doivent parfois transformer les wagons pour créer plus d’espace pour les vélos, ce qui entraîne la perte de sièges pour les voyageurs. Mais ils doivent aussi veiller à ne pas privilégier le seul transport de bicyclettes. Car il y a aussi les poussettes à prendre en compte par exemple, a expliqué en substance la ministre.

«La situation est très complexe»

«La question est donc très complexe. C’est pourquoi les CFF veulent un meilleur système de réservation, afin que les gens puissent trouver la place qu’ils recherchent», a plaidé Simonetta Sommaruga. «Il n’a jamais été question pour les CFF de punir qui que ce soit par le biais de la taxe de réservation. Il s’agit plutôt d’une tentative d’une meilleure planification. C’est de là que vient l’obligation de réserver le week-end».

Les CFF sont d’ailleurs en contact avec les associations de cyclistes pour trouver une solution par le dialogue, a-t-elle encore assuré. Et ils sont ouverts à une collaboration avec d’autres groupes d’intérêt pour voir quelles améliorations pourraient être apportées, a-t-elle conclu.

Ton opinion

56 commentaires