Bale - Vélos électriques ciblés par des gangs transfrontaliers
Publié

BâleVélos électriques ciblés par des gangs transfrontaliers

Autour de Bâle, les moyens de locomotion high-tech suscitent la convoitise de bandes de voleurs venus de France

Les vols de vélos ont souvent lieus dans des parkings, notamment vers les gares. Image d’illustration
Les vols de vélos ont souvent lieus dans des parkings, notamment vers les gares. Image d’illustrationHeinz Diener / LAB

Au nord-ouest de la Suisse, une petite criminalité s’est spécialisée dans le vol et le recel de vélos électriques, rapporte la BaslerZeitung. Depuis l’Alsace voisine, ces bandes organisent des raids sur la région bâloise. Leur butin est ensuite acheminé en Afrique du Nord, d’où sont originaires certains de leurs membres. Ils sévissent aussi, mais dans une moindre mesure, en France, surtout dans la ville frontalière de Saint-Louis.

Quand l’occasion se présente, les voleurs mettent également la main sur d’autres moyens de locomotion chers et high-tech, comme des E-trottinettes.

Vélos convoités

Selon le podcast policier « Basilea Copast », cité par le journal bâlois, environ 2500 vélos sont volés chaque année à Bâle. Un chiffre supérieur de 80 % à la moyenne suisse.

Les vols de bicyclettes haut-de-gamme par des bandes organisées sont en forte augmentation en Suisse, selon David Schaffner, porte-parole de Zurich Assurance Suisse. Selon Patrick Matthey, de l’assurance Vaudoise, les indemnités pour les vélos volés se situent autour des 2500 francs.

Les voleurs risquent entre six et huit mois de prison.

(ami)

Ton opinion

81 commentaires