Suisse: Vélos en ville: des progrès en Romandie, la Suisse alémanique stagne

Publié

SuisseVélos en ville: des progrès en Romandie, la Suisse alémanique stagne

Selon un vaste sondage réalisé par Pro Velo tous les quatre ans, les cyclistes sont davantage satisfaits des conditions de circulation à Genève ou Lausanne, mais pas à Zurich.

Genève, le 18/02/2022 - Ambiance dans les Rues Basses. Photo LUCIEN FORTUNATI

Genève, le 18/02/2022 - Ambiance dans les Rues Basses. Photo LUCIEN FORTUNATI

Lucien FORTUNATI

Pro Velo Suisse a présenté lundi les résultats d’un sondage national sur la satisfaction des cyclistes dans une cinquantaine de communes de Suisse. Il en ressort que de manière générale, la satisfaction reste plus élevée en Suisse alémanique, mais les progrès sont plus marqués en Suisse romande par rapport à la dernière étude du genre publiée il y a quatre ans. Berthoud prend la première place pour la quatrième fois consécutive. Sion et Zurich se partagent la dernière place.

Dans la catégorie des grandes villes, Winterthour reste en tête du peloton. Berne passe de la troisième à la deuxième place et Bâle décroche la médaille de bronze. Lausanne et Genève font un grand bond en avant, cédant la dernière place à Zurich.

Pro Velo

Parmi les villes moyennes (de 30’000 à 100’000 habitants), Coire doit se contenter de la troisième place, cédant la première à Köniz. La médaille d’argent est décernée à la ville d’Uster, qui ne figurait pas dans le classement il y a quatre ans. Dans la catégorie des petites villes (jusqu’à 30’000 habitants), Muttenz décroche la troisième place pour sa première participation, derrière Berthoud et Zuchwil.

Pro Velo

Les cyclistes fribourgeois ont décerné la palme de la meilleure progression à leur ville. La dernière du classement 2017 gagne 0,7 point et se hisse au 29e rang sur 46 (5e sur 10 dans la catégorie des villes moyennes). Citée dans un communiqué, Delphine Klopfenstein Broggini, vice-président de Pro Velo Suisse s’en félicite: «Les exemples de Fribourg, Genève et Lausanne montrent que le classement de Pro Velo incite les villes à agir. Les cyclistes y sont sensibles et valorisent les progrès accomplis.»

Plus de 16’000 participants

(Comm/jba)

Ton opinion

52 commentaires