Actualisé 24.02.2009 à 05:37

Italie

Venise vend son coeur à Coca-Cola

La municipalité de Venise s'apprête à signer un accord avec le géant américain de la boisson Coca-Cola pour installer des distributeurs au coeur de la ville.

Ce contrat de 2 millions d'euros viendra renflouer les caisses d'une commune en crise.

«En échange de 2,1 millions d'euros en cinq ans», Coca-Cola pourra bientôt installer à Venise des distributeurs automatiques de boissons et de snacks dans tout Venise", a annoncé lundi le quotidien La Stampa, suscitant aussitôt l'ire du maire Massimo Cacciari (gauche).

«Je suis stupéfait des polémiques qui sont en train d'éclater sur le projet de partenariat avec une des plus grandes et prestigieuses marques du monde», a-t-il réagi dans un communiqué publié dans la matinée.

«Il s'agit d'une stratégie financière aujourd'hui indispensable pour la sauvegarde de notre patrimoine artistique. Les fonds obtenus seront utilisés avec la transparence maximale et à des fins de conservation et de protection de notre ville», a-t-il assuré.

«L'idée que cela puisse être financé par du mécénat est simplement irréaliste», a-t-il ajouté, alors que la commune connaît actuellement des difficultés économiques.

«Les distributeurs n'auront pas le logo de Coca-Cola et ne seront pas installés sur les sites qui sont les 'bijoux' de Venise, comme la place Saint-Marc ou le Pont du Rialto», a assuré la commune à l'Ansa, selon laquelle une soixantaine de distributeurs seraient installés.

A Venise, les règles de vente et de consommation pour les touristes sont très strictes et, depuis 1987, il est interdit de boire ou de manger sur la place Saint-Marc. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!