Vente aux enchères de l'armée à Thoune
Actualisé

Vente aux enchères de l'armée à Thoune

De la ceinture militaire à la bicyclette d'ordonnance en passant par les jumelles ou la machine de chantier: il y en aura pour tous les goûts à la 51e vente aux enchères de l'armée le 25 avril prochain à Thoune.

Pour la première fois, des véhicules tout-terrain «Steyr Puch 230 GE» seront proposés. Au total, 526 véhicules seront exposés lors de cette traditionnelle vente qui attire chaque année plus de 10.000 amateurs. Le chiffre d'affaires dépasse habituellement les deux millions de francs.

Les 50 voitures «Steyr Puch 230 GE» mises en vente datent des années 1989 à 1994, a précisé mardi le Département fédéral de la défense (DDPS). Ce type de véhicule est encore utilisé par les troupes actuelles. La mise à prix a été fixée à 5.000 francs.

Il y en aura pour toutes les bourses. La mise de départ pour un chariot à moteur Oerlikon datant de 1951 a été fixée à 200 francs. La mise la plus élevée, d'un montant de 15.000 francs a été attribuée à une Opel Frontera de 2003.

On trouvera aussi des Pinzgauer des années 70 ou des camions «Saurer/Berna» des années 60. Parmi les «oldtimer» figurera un camion-citerne «GMC» de 1944. L'armée vendra par ailleurs une grande quantité de matériel divers, notamment des vélos modèle 1905, des jumelles, des récepteurs radio, des canots pneumatiques, des sacs de couchage et des groupes électrogènes. Les amateurs de gris-vert pourront acquérir une ceinture pour un franc. (ap)

Ton opinion