Neuchâtel: Vente d'alcool aux mineurs en net recul
Publié

NeuchâtelVente d'alcool aux mineurs en net recul

En ville de Neuchâtel, le taux de ventes illégales à des mineurs a été de 17% en 2018. Il était encore de 57% en 2012.

par
gma
Keystone/Laurent Gillieron

En 2018, les ventes illégales d'alcool aux mineurs ont chuté à un taux de 17% sur la commune de Neuchâtel, soit près de la moitié de la moyenne nationale de 2016, indique la Ville jeudi dans un communiqué. Ce chiffre se base sur une campagne d'achats-tests menée l'an dernier par les autorités et leurs partenaires.

Lors de la première campagne d'achats-tests en ville de Neuchâtel en 2012, la Croix-Bleue romande, mandatée pour réaliser ces tests, avait noté 57% de ventes illégales. Cela correspond à un recul de 70% en sept ans.

Satisfaction politique

«Cette diminution constante des ventes d'alcool aux mineurs observée lors des campagnes d'achats-tests, ainsi que l'excellent résultat pour l'année 2018, prouve que la stratégie mise en œuvre est pertinente et bien ciblée, indique la conseillère communale Violaine Blétry-de Montmollin, directrice de la Sécurité, citée dans le communiqué. L'élue espère, à terme, voir les achats-tests étendus à un périmètre plus vaste.

Les achats-tests menés par la Croix-Bleue et les cours de formation proposés par Addiction Neuchâtel seront reconduits cette année, de même que les visites de la Police neuchâteloise sur l'ensemble du territoire communal.

Ton opinion