Alcool: Vente d'alcool réhabilitée dans une ville américaine
Actualisé

AlcoolVente d'alcool réhabilitée dans une ville américaine

Après presque quatre-vingt ans de prohibition, une ville texane ré autorise la vente d'alcool.

Les habitants de Lubbock, une ville texane de 200 000 habitants pourront à nouveau acheter de l'alcool. La vente de boissons alcoolisées était interdite dans les supermarchés de la cité depuis 1930, date de fin de la prohibition aux Etats-Unis. Depuis 1972, la vente de bière et de vin était autorisée uniquement dans les bars et restaurants. Pour se procurer de l'alcool et en boire chez eux, les habitants devaient se rendre dans une région appelée «The Strip» (la bande) située à 40 minutes de la ville.

Référendum

Le référendum de samedi dernier a mis un terme à cette loi suite à une votation populaire. Par 64% des voix pour et 36% contre, l'interdiction de la vente d'alcool a été levée. La nouvelle a été accueillie avec enthousiasme par le «Lubbock County Wins». Ce comité s'est battu pour que le référendum soit approuvé. «On a beaucoup trinqué pour fêter cette victoire. Même si on aurait préféré un taux de participation plus élevée, seul 35% de la population s'étant rendue aux urnes», a expliqué Melissa Pierse, la cheffe du comité au site Lubbockonline.com.

Les «Oui» ne partaient pas gagnants

Mais la victoire des pro-alcool n'était pas attendue. Durant les derniers jours de campagne, les habitants de Lubbock ont assisté à un véritable match de boxe entre le comité pro-alcool et un groupement proche de mouvements religieux.

Baptisé «Truth About Alcohol Sales» (la vérité sur la vente de l'alcool), ce dernier soutenait par le biais de son chef Brant O'Hair, que l'alcool était le principal responsable du nombre de morts sur les routes de la région. Le mouvement accusait également l'alcool de contribuer à l'augmentation de cas de violences domestiques.

Ton opinion