Une rappeuse dope les ventes d’un dessert

Publié

CoachellaVentes d’un dessert dopées grâce à une rappeuse

Les ventes de riz gluant à la mangue ont pris l’ascenseur en Thaïlande après que Milli en a mangé un bol sur scène durant Coachella.

Milli s’est produite le 16 avril 2022 au festival Coachella.

Milli s’est produite le 16 avril 2022 au festival Coachella.

Getty Images for Coachella

En théorie, il paraît très peu probable qu’un concert au Coachella ait des répercussions sur la demande d’un dessert en Thaïlande, pays dans lequel a été tournée la saison 5 des «Apprentis aventuriers». C’est pourtant ce qui s’est passé après le show donné par la rappeuse thaïlandaise Milli durant le festival californien (prétexte à toutes les excentricités vestimentaires), le 16 avril 2022, rapporte le «Guardian». Sur scène, l’artiste de 19 ans a interprété le titre «Mango Sticky Rice», tout en mangeant le plat sucré du même nom, composé de riz gluant, de lait de coco et de mangue.

Plusieurs commerces de Bangkok proposant le dessert ont eu du mal à honorer les commandes dans les jours qui ont suivi la performance de Milli aux États-Unis. De longues files de livreurs se sont formées devant certains établissements, dont le renommé Mae Varee. Au point que la police a dû intervenir, craignant que les vélos des employés bloquent le trafic.

Des livreurs attendant devant un magasin proposant du Mango sticky rice le 21 avril 2022.

Des livreurs attendant devant un magasin proposant du Mango sticky rice le 21 avril 2022.

REUTERS

«Nous avons dû  arrêter de prendre des commandes à plusieurs reprises, parce que nous n’étions plus capables de préparer le riz à temps», a confié un membre de la famille propriétaire du restaurant au «Guardian». Selon lui, au lendemain du passage de Milli au Coachella, les commandes étaient six à sept fois supérieures à la moyenne. Et il n’y a pas que dans la capitale de la Thaïlande que les gens se sont rués sur le plat. Selon une application de livraison de nourriture, la demande pour le riz gluant à la mangue a plus que triplé, dans tout le pays, dans les 24 heures qui ont suivi le concert de la rappeuse.

Les dirigeants de ce royaume de 70 millions d’habitants comptent également surfer sur la vague. D’après le «Guardian», le ministère de la culture songe à demander à l’Unesco d’inscrire le dessert au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. «Il est important pour la Thaïlande d’utiliser son soft power à l’étranger. Nous avons de nombreuses ressources qui peuvent être promues sur la scène internationale», a indiqué le premier ministre thaïlandais au «Bangkok Post».

(jfa)

Ton opinion

7 commentaires