Electricité: Ventes et rentabilité en baisse pour Alpiq

Actualisé

ElectricitéVentes et rentabilité en baisse pour Alpiq

Alpiq continue de souffrir d'une évolution défavorable des marchés de l'électricité en Europe.

Le géant de l'électricité Alpiq a connu neuf premiers mois compliqués. Le groupe électrique né de la fusion d'Eos et Atel a vu son bénéfice consolidé reculer de 15% à 421 millions de francs, a-t-il annoncé vendredi. Alpiq a notamment souffert de la baisse des prix de l'électricité sur les grands marchés européens et de la dépréciation de l'euro. La dégradation du marché italien a aussi pesé sur les résultats.

«Certes, nous sommes restés au-dessous de nos attentes, mais nous avons réalisé un résultat satisfaisant au vu du contexte», a déclaré Giovanni Leonardi, patron d'Alpiq. Le chiffre d'affaires net consolidé a baissé de 2% à 10,52 milliards de francs.

Alpiq ne prévoit pas d'amélioration de la situation générale pour les derniers mois de l'année. L'euro devrait rester à un bas niveau et la surcapacité de production électrique en Europe restera vraisemblablement inchangée. Les marges dans les activités européennes de négoce et de distribution demeureront réduites. En revanche, Alpiq estime que les mesures ciblées de réduction des coûts prises devraient ralentir la baisse des résultats d'ici la fin de l'année. (ats)

Ton opinion