Les Marécottes (VS): Vents violents: des ours et des lynx en «liberté»

Actualisé

Les Marécottes (VS)Vents violents: des ours et des lynx en «liberté»

Parmi les victimes d'Eole ce week-end, on compte le zoo de la station. Son sort est encore incertain.

par
Joël Espi

«La tempête a détruit ce que nous avons mis 35 ans à construire»: hier, Marylène Meyer, propriétaire du zoo alpin des Marécottes, peinait à se remettre de son dimanche agité. Des rafales de fœhn qui ont atteint 130 km/h ont dévasté son zoo.

Des arbres ont été arrachés et des clôtures écrasées, libérant des animaux. Dès 6 h, il a fallu en endormir à coups de fusil hypodermique. Les dégâts pourraient atteindre plusieurs centaines de milliers de francs, même si aucune bête n'est morte.

Ours, lynx, marmottes: certains en ont profité pour aller explorer le reste du parc. Les daims ont été épargnés par des prédateurs encore choqués. «Ils n'ont pas pensé à la chair fraîche», raconte la propriétaire­ du lieu. Quant aux loups, «les chasseurs peuvent être rassurés, ils ne sont pas sortis», affirme Marylène Meyer, qui a conservé son humour.

Président de la commune de Salvan, Roland Voeffray a pris les choses en main. L'élu ne sait pas encore si la commune aidera financièrement le zoo, mais hier il faisait déjà les démarches pour assurer la présence d'hélicoptères, qui devront dégager les imposants troncs d'arbres. L'homme a aussi bon espoir de voir le zoo rouvrir le week-end prochain, même s'il admet qu'il ne sera «plus tout à fait comme auparavant».

Ton opinion