«Vénus noire»: Vénus certes, mais humaine
Actualisé

«Vénus noire»Vénus certes, mais humaine

Le réalisateur de "La graine et le mulet" fait preuve de tact et de fermeté en évoquant le sort tragique de la "Vénus hottentote".

par
ffe

Qui était la Vénus hottentote, cette esclave dont la morphologie particulière servit de preuve à Cuvier pour sa théorie de l'infériorité de certaines races? Exhibée comme une bête de cirque, humiliée, Saarthie Baarman n'a jamais eu droit à la dignité. Le film d'Abdellatif Kechiche, qui, comme le sort de son personnage principal n'est pas nécessairement agréable à voir, la lui redonne.

«Vénus noire»

D’Abdellatif Kechiche. Avec Yahima Torres, Olivier Gourmet.

Sortie le 1er décembre 2010.

**

Ton opinion