Roland-Garros: Venus soutenue par sa soeur Serena en tribunes

Actualisé

Roland-GarrosVenus soutenue par sa soeur Serena en tribunes

L'aînée des soeurs Williams s'est qualifiée sans forcer pour le 3e tour de Roland-Garros.

1 / 49
Des banderoles ont été déployées dans l'enceinte du Central pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Des banderoles ont été déployées dans l'enceinte du Central pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Keystone
Rafael Nadal et Stan Wawrinka avec leurs trophées pendant la cérémonie (Dimanche 11 juin 2017).

Rafael Nadal et Stan Wawrinka avec leurs trophées pendant la cérémonie (Dimanche 11 juin 2017).

Keystone
Le logo de Roland-Garros revisité pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Le logo de Roland-Garros revisité pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Keystone

Venus Williams, 11e mondiale, s'est tranquillement qualifiée mercredi pour le troisième tour de Roland-Garros en battant la Japonaise Kurumi Nara (90e) 6-3 6-1. L'Américaine de 36 ans, n'a eu besoin que de 1h20' pour écarter Nara sous les yeux de sa soeur Serena, présente en tribunes.

Venus Williams, qui dispute son vingtième Roland-Garros et dont le meilleur résultat à Paris est une finale en 2002, sera opposée au tour suivant à la Belge Elise Mertens (60e) ou à la Néerlandaise Richel Hogenkamp (105e).

Kvitova battue

La Tchèque Petra Kvitova, 16e mondiale, a été éliminée par la qualifiée américaine Bethanie Mattek-Sands (117e) 7-6 (7/5) 7-6 (7/5), mercredi au deuxième tour de Roland-Garros, son tournoi de reprise.

Kvitova a été opérée fin décembre de la main gauche après avoir été blessée au couteau par un cambrioleur. Elle avait été touchée aux cinq doigts ainsi qu'à deux nerfs le 20 décembre en voulant se défendre face à un agresseur armé qui s'était introduit dans son domicile à Prostejov.

La double championne de Wimbledon (2011, 2014) avait effectué dimanche un retour gagnant face à l'Américaine Julia Boserup, 85e mondiale (6-3 6-2). Mais elle ne se faisait guère d'illusion sur la suite de son parcours dans le tournoi, n'ayant pas pu se préparer comme elle l'aurait souhaité.

(nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion