Tour de France: Verbier a croisé sa poule aux oeufs d'or

Actualisé

Tour de FranceVerbier a croisé sa poule aux oeufs d'or

Le Tour de France restera inscrit dans les annales de Verbier avec une ferveur populaire hors du commun, une affluence record et des affaires en or pour les commerces de la station valaisanne.

Cerise sur le gâteau: les félicitations du directeur du Tour de France.

L'accueil réservé à la grande boucle par la Suisse et le Valais est qualifié d'»exceptionnel» par Christian Prudhomme. «A Verbier, la ferveur était la même que pour une Alpe-d'Huez grand cru sur une montée plus courte», précise encore le directeur du Tour de France dans une interview parue mardi dans «Le Nouvelliste».

«Les félicitations que nous a adressées Christian Prudhomme de vive voix nous font chaud au coeur», indique à l'ATS Pierre-Yves Délèze, secrétaire général du comité d'organisation de l'arrivée de l'étape à Verbier. Pour le directeur du Tour de France, la performance de la station du Val de Bagnes ne peut être que de bon augure pour les candidatures valaisannes futures, pour l'heure Crans-Montana et Finhaut.

«Du jamais vu»

Dimanche, jour d'arrivée de l'étape, la station de Verbier comptait quelque 30 000 personnes. «Du jamais vu en été», précise Pierre-Yves Délèze. En hiver, la concentration n'est pas comparable, les touristes étant répartis notamment sur le domaine skiable.

Les commerces de la station ont particulièrement bien travaillé le dimanche. Lundi, jour de repos des cyclistes, a été plus calme. Les hôtels affichaient tous complet. A l'instar de Pierre-Yves Délèze, les responsables de l'étape valaisanne du tour ne comptent pas leurs heures: «on n'a pas le temps de sentir la fatigue, on est simplement emporté par l'extraordinaire événement».

Mardi, les coureurs remontent en selle pour gravir le col du Grand-Saint-Bernard. Il rallieront ensuite Bourg-Saint-Maurice en France.

(ats)

Ton opinion