FIFA: Verdict pour Blatter et Platini prévu en décembre
Actualisé

FIFAVerdict pour Blatter et Platini prévu en décembre

Platini doit répondre d'un paiement suspect de 1,8 million d'euros et Blatter est inquiété pour un contrat de droits TV présumé déloyal envers l'association.

1 / 150
Jack Warner, l'ex vice-président de la FIFA estime ne pas devoir 'un sou' à l'organisation et que c'est au contraire elle qui a des dettes envers lui. Il est soupçonné notamment d'avoir touché des pots de vin de la part de l'Afrique du Sud qui aurait ainsi voulu décrocher l'organisation du Mondial-201. (Image d'archive)

Jack Warner, l'ex vice-président de la FIFA estime ne pas devoir 'un sou' à l'organisation et que c'est au contraire elle qui a des dettes envers lui. Il est soupçonné notamment d'avoir touché des pots de vin de la part de l'Afrique du Sud qui aurait ainsi voulu décrocher l'organisation du Mondial-201. (Image d'archive)

AFP
La perquisition à la Fédération française de football (FFF) visait des «documents relatifs aux modalités de collaboration de Platini avec la FIFA entre 1998 et 2002» . (9 mars 2016)

La perquisition à la Fédération française de football (FFF) visait des «documents relatifs aux modalités de collaboration de Platini avec la FIFA entre 1998 et 2002» . (9 mars 2016)

AFP
La perquisition à la Fédération française de football (FFF) visait des «documents relatifs aux modalités de collaboration de Platini avec la FIFA entre 1998 et 2002» . (9 mars 2016)

La perquisition à la Fédération française de football (FFF) visait des «documents relatifs aux modalités de collaboration de Platini avec la FIFA entre 1998 et 2002» . (9 mars 2016)

AFP

Le verdict pour Sepp Blatter, président démissionnaire de la FIFA et Michel Platini, candidat à sa succession, tous deux déjà suspendus provisoirement jusqu'au 5 janvier, est attendu «en décembre» a indiqué la justice interne de la FIFA. Il est reproché à Platini, président de l'UEFA, d'avoir reçu en 2011 un paiement suspect de 1,8 million d'euros de la part de Blatter pour un travail de conseiller achevé neuf ans plus tôt.

Blatter est également inquiété pour un contrat de droits TV présumé déloyal envers la FIFA.

La chambre de jugement de la commission d'éthique «a ouvert sa procédure à l'encontre de Sepp Blatter et de Michel Platini sur la base des éléments transmis par la chambre d'instruction» et «prévoit de rendre son verdict dans les deux cas dans le courant du mois de décembre», selon un communiqué. Ce qui veut dire que le procès de la justice interne de la FIFA a commencé. La commission d'éthique, qui avait suspendu le 8 octobre les deux personnages les plus puissants de la planète foot pour une durée provisoire de 90 jours, va cette fois se trancher sur le fond.

Candidature gelée

Sa chambre de jugement va se prononcer sur la base des réquisitions qui lui ont été transmises samedi matin par la chambre d'instruction. Mais avant le rendu du verdict, les avocats de MM. Blatter et Platini pourront «soumettre leur position, notamment toute preuve en lien avec le rapport de la chambre d'investigation». Les avocats de Blatter et Platini peuvent également demander «une audition».

Selon des sources proches de la commission d'éthique, Platini comme Blatter risquent une suspension comprise entre 5 et 7 ans. Platini, 60 ans, attend une décision rapide car il est encore officiellement en course pour l'élection à la présidence de la FIFA prévue le 26 février. Sa candidature est pour l'heure gelée le temps de sa suspension. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion