Etats-Unis: Vers la fin des thérapies de «conversion» sexuelle
Actualisé

Etats-UnisVers la fin des thérapies de «conversion» sexuelle

Barack Obama a appelé à lutter contre les pseudo-thérapies visant à inciter les homosexuels ou des transsexuels à renoncer à leur orientation ou identité sexuelles.

Barack Obama estime que les gens doivent avoir le droit de choisir et de vivre librement quelle que soit leur orientation sexuelle.

Barack Obama estime que les gens doivent avoir le droit de choisir et de vivre librement quelle que soit leur orientation sexuelle.

Cet appel du président américain fait suite à une pétition sur le site de la Maison Blanche ayant récolté plus de 120'000 signatures. Elle avait été lancée en décembre, à la suite du suicide d'une jeune transgenre, Leelah Alcorn, âgée de 17 ans.

Dans un message publié en ligne avant sa mort, elle avait expliqué que ses parents l'avaient forcée à suivre une thérapie pour renoncer à son changement de sexe et à redevenir un garçon.

En réaction à la mobilisation qu'a créée cette histoire, Barack Obama affirme dans un communiqué publié mercredi, que les gens doivent avoir le droit de choisir et de vivre librement quelle que soit leur orientation sexuelle.

Dans le même communiqué, Valerie Jarrett, conseillère de M. Obama, déclare: «Nous partageons vos inquiétudes quant aux effets potentiellement dévastateurs (de ces thérapies) sur les vies des jeunes transgenres, mais aussi homosexuels, lesbiennes, ou bisexuels».

Thérapies nuisibles

Mme Jarett rappelle que ces thérapies appelées «de réparation» sont moralement et médicalement nuisibles. «Tous les éléments scientifiques nous montrent que la thérapie de 'conversion', surtout quand elle est pratiquée sur des jeunes, n'est ni médicalement ni éthiquement adaptée et peut provoquer un mal considérable».

Barack Obama milite en faveur des droits des homosexuels, sur le sol américain comme à l'étranger. Il est le premier président américain à soutenir publiquement le mariage entre personnes de même sexe. (ats)

Ton opinion