Trafic ferroviaire en Suisse romande: Vers un retour à la normale dans l'après-midi
Actualisé

Trafic ferroviaire en Suisse romandeVers un retour à la normale dans l'après-midi

Les trains circulent à nouveau lundi dans le Chablais vaudois entre Aigle et Bex. Les voyageurs doivent néanmoins encore s'attendre à des retards et à des suppressions de trains.

par
ats/ofu/mst
1 / 16
10.12 Quelque 30 centimètres de neige sont tombés sur la ville de Sion, ces dernières 24 heures.

10.12 Quelque 30 centimètres de neige sont tombés sur la ville de Sion, ces dernières 24 heures.

Keystone/Dominic Steinmann
Le chef-lieu valaisan a lancé l'opération «Blanche-Neige» afin de déblayer les rues et d'évacuer la neige.

Le chef-lieu valaisan a lancé l'opération «Blanche-Neige» afin de déblayer les rues et d'évacuer la neige.

Keystone/Dominic Steinmann
A Sion, les interventions de la voirie prendront entre 4 et 5 nuits.

A Sion, les interventions de la voirie prendront entre 4 et 5 nuits.

Keystone/Dominic Steinmann

Lundi à 06h30, le trafic ferroviaire était rétabli sur les lignes Brigue - Lausanne et Brigue - Saint-Gingolph. Un Interregio sur deux et un Regio par heure circulent actuellement, a indiqué à l'ATS en début de matinée une porte-parole des CFF soulignant que l'ex-régie fédérale s'activait désormais à débloquer la seconde voie.

Malgré cela, les voyageurs doivent encore s'attendre à des perturbations. Sur leur site, les CFF indiquent ainsi des restrictions entre Palézieux et Puidoux-Chexbres ainsi qu'entre Aigle et Monthey hôpital. «Comme la ligne du Simplon n'est ouverte que de façon restreinte, cela a des répercussions sur le reste du trafic ferroviaire», explique une responsable presse, contactée par «20 minutes».

Trafic routier perturbé en Valais

Le trafic ferroviaire reviendra progressivement à la normale dans l'après-midi dans le Chablais vaudois entre Aigle et Bex (VD). En Valais, le trafic routier est encore perturbé. Le danger d'avalanche est très élevé en altitude.

Dans le Chablais, la deuxième voie ferrée de la ligne du Simplon a été déneigée, ont annoncé les CFF en début d'après-midi. L'ex-régie fédérale va progressivement rajouter des trains pour un retour à la normale du trafic ferroviaire dans l'après-midi.

«Les deux voies gelées»

Dimanche en fin d'après-midi, la liaison entre Aigle et Bex a été coupée en raison d'un Interregio qui s'est immobilisé entre les deux localités à 16h40.

Les 400 passagers ont pu être évacués, cinq heures plus tard, vers 22h. «Accéder au train a été vraiment compliqué en raison de la neige», explique la porte-parole. Les secours sont finalement arrivés du Valais. «Les deux voies étaient gelées et enneigées et il a fallu une fraiseuse pour les dégager», précise-t-elle.

Les infortunés ont finalement été pris en charge par la police ainsi que la protection civile et emmenés dans une école de Bex, le temps de trouver des solutions. Au final, personne n'a dormi sur place. L'ex-régie fédérale a fait appel aux services de taxis pour ramener certains passagers et en a logé d'autres dans les hôtels de la région.

«Situation vraiment exceptionnelle»

«C'était une journée assez difficile», conclut-elle en précisant qu'il s'agissait dimanche d'une situation vraiment exceptionnelle. Comme la route était elle aussi bloquée, il a été impossible de mettre en place un système de bus.

Routes difficiles en Valais

Sur les routes, les conditions sont encore difficiles ce lundi, en particulier en Valais. De nombreuses routes d'accès aux vallées sont enneigées et les chaînes sont obligatoires comme sur la route cantonale entre Martigny et le col des Planches ou encore entre Ayent et Anzère. La route entre Les Valettes et Champex est, elle, fermée en raison de risques d'avalanche, tout comme celle entre Sierre et Zinal.

Ailleurs, plusieurs routes sont également fermées, dont celle de Chenaule, aux Monts-de-Pully (VD), en raison de chutes de neige, ou encore entre Lavey (VD) et Morcles.

Ton opinion