Argovie: Vers une langue étrangère à l'école primaire
Actualisé

ArgovieVers une langue étrangère à l'école primaire

Les Argoviens voteront sur l'enseignement d'une seule langue étrangère à l'école primaire. Des militants conservateurs ont fait aboutir une initiative en ce sens.

Des militants conservateurs opposés au nouveau plan d'études alémanique ont fait aboutir une initiative visant l'introduction d'une seule langue étrangère à l'école primaire. Ils ont déposé mardi les signatures à la Chancellerie d'Etat argovienne, indiquent-ils.

L'initiative populaire «Non au Lehrplan 21» rejette le plan d'études unifié que le Gouvernement argovien entend introduire à la rentrée scolaire 2020. Elle propose une modification de la loi scolaire précisant les branches à enseigner à l'école primaire et secondaire. Le texte souligne qu'une seule langue étrangère doit être enseignée à l'école primaire, sans préciser laquelle.

Levée de boucliers dans d'autres cantons

L'opposition au «Lehrplan 21» s'organise également dans d'autres cantons. Une initiative similaire a abouti en décembre dernier dans le canton de Schwyz. Des initiatives ont en outre été lancées ou sont en préparation dans les cantons de Zurich, St-Gall, Thurgovie, Bâle-Campagne et Soleure.

L'introduction du plan d'études unifié s'appuie sur une décision populaire. En 2006, le peuple suisse a approuvé à 85,6% les articles constitutionnels en faveur d'une harmonisation scolaire.

En mars dernier, les Nidwaldiens se sont prononcés sur une initiative de l'UDC réclamant la suppression d'une des deux langues étrangères enseignées à l'école primaire. Le texte visait implicitement le français. Les citoyens l'ont balayé à 61,7%. (ats)

Ton opinion