Actualisé 17.12.2008 à 08:56

OpepVers une réduction coup de poing de l'offre de pétrole

L'Opep devrait annoncer mercredi à Oran une réduction majeure de sa production de deux millions de barils par jour (mb/j).

L'organisation a appelé les producteurs non membres de l'organisation, comme la Russie, à contribuer à ses efforts de stabilisation des cours. Forte de 12 membres, l'Opep assure plus de 40% de la production mondiale de brut.Le ministre saoudien du pétrole Ali al-Nouaïmi, chef de file de facto de l'organisation, a levé le voile sur les intentions du cartel en annonçant mardi que «pour rétablir l'équilibre, il y aurait une réduction d'environ 2 millions de barils par jour (mbj)» sur un quota officiel de 27,3 mbj, lors de la réunion qui se tiendra mercredi sur la côte algérienne.«Je voudrais (une réduction qui ne soit, ndlr) pas moins de 500.000-600.000 barils par jour» des pays non membres du cartel, a ajouté le secrétaire général de l'organisation, Abdallah el Badri.La Russie pourrait réduire ses exportations de pétrole de 300.000 à 320.000 barils par jour, a annoncé mardi de son côté le vice-Premier ministre russe Igor Setchine, cité par l'agence de presse RIA-Novosti.Lundi, le président de l'Opep Chakib Khelil avait réitéré le souhait d'un «soutien concret» de la Russie, qui s'est récemment rapprochée du cartel, dans la baisse de la production attendue. Une importante délégation russe est arrivée mardi à Oran, comprenant le vice-premier ministre et le ministre de l'Energie. M. al-Naouïmi a également souligné que l'offre excédait un peu la demande et que les stocks étaient élevés.Les inquiétudes sur la consommation ont été réactivées avec la publication du rapport mensuel de l'Organisation, qui s'attend désormais à un recul de la demande mondiale de pétrole en 2008 et 2009.Le cartel s'inquiète de son impuissance à jouer sur les prix qui sont passés sous la barre des 40 dollars début décembre à Londres, malgré deux baisses de production décidées depuis septembre (de 2 mb/j au total).Le marché met en doute la capacité de l'Opep à agir sur les prix, mais aussi à appliquer ses propres décisions.Mais selon le puissant ministre saoudien du pétrole l'organisation aurait retiré du marché 1,7 mbj depuis septembre. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!