Fashion week: Versace donne le coup d'envoi des défilés
Actualisé

Fashion weekVersace donne le coup d'envoi des défilés

Le glamour de la maison italienne a ouvert la semaine de la mode à Paris.

Donatella Versace a présenté sa collection haute couture à Paris.

Donatella Versace a présenté sa collection haute couture à Paris.

photo: Reuters/Gonzalo Fuentes

Les femmes fatales de Versace ont ouvert le bal de quatre jours de collections haute couture à Paris, prestigieux rendez-vous de l'élégance et du glamour qui verront se succéder 25 défilés, parmi lesquels Dior dès ce lundi.

Dimanche soir, Donatella Versace a présenté pour sa collection printemps-été 2016 des silhouettes de séductrices sûres de leur pouvoir. Les robes épousent les courbes, le corps se révèle sous des broderies et des filets brillants évoquant des toiles d'araignée.

Le pantalon fuseau des années 1980 se porte avec des talons aiguilles, et une petite veste courte, pour un total look d'un blanc éclatant.

Les jambes sont mises en valeur par de courtes robes bustiers scintillantes, mais aussi de longues robes blanches, noires ou corail, fendues sur le devant. Cordes et sangles s'attachent autour du corps, bougeant au gré des mouvements.

Haute couture

La chanteuse britannique Rita Ora, qui assistait au défilé, a créé l'émoi dans une mini-robe orange ultra-sexy, faite de panneaux reliés entre eux par des cordes, l'un des modèles de la collection.

Le casting du show comprenait quelques-uns des top models les plus en vue du moment, comme l'Américaine Gigi Hadid.

Spécificité parisienne, la haute couture est le domaine du sur-mesure et du travail à la main, un luxe réservé à de richissimes clientes. Il est aussi une vitrine de prestige pour des marques qui font également du prêt-à-porter.

Dior sans Raf Simons

Toujours très attendu, le défilé Dior lundi après-midi est le premier de l'ère post-Raf Simons.

Le Belge a quitté la direction artistique de la maison en octobre dernier, en faisant valoir des «raisons personnelles». En attendant la nomination d'un successeur, les stylistes du studio de création ont pris en charge la collection, réalisée par les ateliers de la maison.

Dior avait déjà connu une vacance de directeur artistique entre le licenciement de John Galliano en mars 2011, et la nomination de Raf Simons en avril 2012. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion