Actualisé 25.10.2010 à 21:58

Parlements cantonauxVerts libéraux et PBD vainqueurs des élections

Les Verts libéraux et le Parti bourgeois démocrate (PBD) sont les vainqueurs des élections cantonales 2010.

Les grands partis y ont en revanche laissé des plumes. L'UDC a souffert de pertes aux Grisons et les Verts ont senti souffler la concurrence du parti vert'libéral.

Les cantons d'Obwald, Nidwald, Berne, Glaris, des Grisons, de Zoug et celui du Jura ont renouvelé leurs parlements cette année. A Glaris, le Grand Conseil a été ramené de 80 à 60 sièges. Le nombre total de fauteuils dans 25 parlements cantonaux suisses est ainsi passé de 2579 à 2559 (sans Appenzell Rhodes-intérieures, où l'appartenance à un parti ne joue pas de rôle).

Les Verts libéraux ont continué leur série de succès débutée en 2007. Ils ont remporté 8 sièges au total à Berne, Zoug et aux Grisons. Selon un décompte de l'ATS, ils détiennent désormais 33 mandats dans les législatifs cantonaux, soit 1,29% de tous les sièges cantonaux. Il y a un an, ce taux était encore de 0,96%.

Le PBD a gagné cette année 61 sièges dans ses fiefs que sont Berne, Glaris et aux Grisons. Ce sont 6 sièges de plus que ce dont le parti avait «hérité» de l'UDC avant les élections. Avec les 4 fauteuils remportés en 2009 en Argovie, le PBD détient 65 mandats (ou 2,54%) dans les parlements cantonaux.

Saignée UDC aux Grisons

L'UDC reste le parti le plus fortement représenté dans les législativs cantonaux. Jusqu'à la fin 2009, elle avait obtenu 580 sièges (22,5% de tous les parlements cantonaux). Cette année, elle a pu consolider sa position à Obwald, Nidwald, Zoug et dans le Jura.

Alors que l'UDC est sortie quasi indemne de la scission du PBD à Berne et à Glaris, elle a perdu 28 sièges dans les Grisons. Le nombre de ses fauteuils a ainsi reculé cette année à 557, à 21,77% de l'ensemble des sièges.

Le PLR, qui a fusionné avec les Libéraux dans plusieurs cantons romands, n'a gagné des sièges supplémentaires qu'aux Grisons (5). Lors d'autres élections, il a stagné ou perdu des mandats. Le nombre total de ses représentants a passé de 545 fin 2009 à 529, soit de 21,13% à 20,55%.

Le PDC a pu se maintenir dans les cantons de Zoug, Jura et Berne. Il a perdu 16 fauteuils dans les quatre autres cantons (OW, NW, GL et GR) pour s'établir à 498 mandats. Sa part est ainsi passée de 19,93 à 19,46%.

Lueur d'espoir pour le PS

Le PS a gagné un siège dimanche dans le canton du Jura, après une série de pertes continues depuis 2007 lors d'élections cantonales. Il a pu garder sa position à Obwald, Nidwald et Zoug. Le nombre total de ses fauteuils a passé depuis la fin 2009 de 459 à 447 (soit de 17,79% à 17,47% de tous les députés dans les cantons).

Longtemps gâtés par le succès, les Verts ont perdu 8 sièges à Nidwald, Berne et Zoug, mais en ont remporté 3 à Glaris et dans le Jura (où ils ne sont pas concurrencés par les Verts libéraux). Ils détiennent désormais 197 sièges. Leur part totale baisse de 7,83% à 7,7%.

Les Libéraux dont les sections n'ont pas encore fusionné avec les radicaux, comme à Bâle-Ville, Genève et Vaud, détiennent comme en début d'année 58 sièges en tout. Le PEV dénombre 47 sièges après en avoir perdu 3 à Berne. Quant aux autres petits partis, ils n'ont connu pour la plupart que des modifications mineures.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!