Formule 1: Vettel arrive chez Ferrari et Alonso s'en va
Actualisé

Formule 1Vettel arrive chez Ferrari et Alonso s'en va

C'est désormais officiel: Fernando Alsonso et l'écurie italienne se sépareront au terme de la saison en cours. En revanche, Sebastian Vettel fait sa venue auprès de la Scuderia.

L'équipe italienne de F1 Ferrari a officialisé jeudi le départ de l'Espagnol Fernando Alonso à la fin de la saison et son remplacement l'année prochaine par l'Allemand Sebastian Vettel.

«Sebastian Vettel représente une combinaison unique de jeunesse et d'expérience et il a un esprit d'équipe fondamental pour affronter avec Kimi (Räikkönen, son futur coéquipier, ndlr) les défis qui nous attendent», a déclaré le responsable de Ferrari en F1, Marco Mattiacci.

«Pour moi, c'est un rêve qui devient réalité», a déclaré le quadruple champion du monde de 27 ans. «Quand j'étais un gamin, ma plus grand idole était Michael Schumacher au volant d'une Ferrari et pour moi c'est maintenant un immense honneur de pouvoir en piloter une».

Départ d'Alonso

Dans le même temps, «Fernando Alonso quittera l'équipe à la fin de ce championnat, au terme de cinq années qui lui ont permis de conquérir 1186 points, 44 podiums et 11 victoires», indique le communiqué.

Le double champion du monde (2005, 2006), âgé de 33 ans, avait encore deux ans de contrat chez Ferrari. Selon plusisurs médias, il devrait retourner au sein de l'écurie britannique McLaren.

«Ce n'est pas une journée facile aujourd'hui car même si je regarde toujours l'avenir avec enthousiasme et détermination, mon aventure en tant que pilote de Ferrari se terminera à la fin de la saison», a déclaré le pilote espagnol.

«C'est une décision difficile», a-t-il ajouté, évoquant son «amour pour Ferrari» et se déclarant «très fier de tout ce qui a été accompli» avec l'équipe italienne de F1.

«Dans le livre d'or des pilotes de Ferrari, Fernando Alonso aura toujours une place d'honneur», a déclaré pour la part le responsable de Ferrari en F1, Marco Mattiacci.

Le départ d'Alonso, après cinq saisons frustrantes (2010-2014) au sein de la Scuderia, pendant lesquelles il a manqué deux fois de justesse le titre mondial, était prévu depuis plusieurs semaines.

Il avait été annoncé par l'ancien président de Ferrari, Luca di Montezemolo, qui a quitté la Scuderia à la mi-octobre, remplacé par Sergio Marchionne. (afp)

Ton opinion