GP du Japon: Vettel gagne, Buemi dans les points
Actualisé

GP du JaponVettel gagne, Buemi dans les points

Carton plein pour Red Bull à Suzuka! Sebastian Vettel s'est imposé, tandis que son coéquipier Mark Webber a augmenté son avance au Championnat du monde.

Vettel (photo) est actuellement 2e au classement général, à égalité avec l'Espagnol Alonso.

Vettel (photo) est actuellement 2e au classement général, à égalité avec l'Espagnol Alonso.

Troisième, Fernando Alonso (Esp/Ferrari) est toujours en embuscade et à égalité avec Vettel au classement général. Les deux pilotes comptent 14 unités de retard sur le leader, à trois courses du terme de l'exercice 2010. Pour autant que la prochaine étape, en Corée du Sud, puisse se courir...

Les grands perdants de la journée sont les deux pilotes McLaren. En terminant respectivement aux 4e et 5e places, Jenson Button et Lewis Hamilton ont désormais 31 et 28 longueurs de débours sur l'Australien de 34 ans.

Dixième au drapeau à damier, Sébastien Buemi (Toro Rosso) a parfaitement profité des aléas de la course pour entrer dans les points et marquer sa huitième unité de l'exercice. Le Vaudois n'avait plus intégré le top 10 depuis le GP d'Europe du 27 juin dernier dans les rues de Valence (Esp).

GP du Japon: 1. Sebastian Vettel (All), Red Bull. 2. Mark Webber (Aus), Red Bull. 3. Fernando Alonso (Esp), Ferrari. 4. Jenson Button (GB), McLaren. 5. Lewis Hamilton (GB), McLaren. 6. Michael Schumacher (All), Mercedes. 7. Kamui Kobayashi (Jap), Sauber. 8. Nick Heidfeld (All), Sauber. 9. Rubens Barrichello (Bré), Williams. 10. Sébastien Buemi (S), Toro Rosso.

Championnat du monde (16/19): 1. Webber 220. 2. Alonso 206. 3. Vettel 206. 4. Hamilton 192. 5. Button 189.

(si)

Petrov pénalisé de cinq places

Vitaly Petrov (Renault) sera pénalisé de cinq places sur la grille du prochain Grand Prix de Corée du Sud de Formule 1. Le Russe a provoqué un accident à Suzuka, lors du GP du Japon, a annoncé la FIA.

Auteur d'un très bon départ, Petrov a coupé la route de Nico Hülkenberg (Williams), qui le précédait sur la grille, pendant qu'il le dépassait. Sa roue arrière gauche se prenant dans l'aileron avant de l'Allemand, le Russe s'est retrouvé projeté dans le mur, ce qui a entraîné l'abandon d'Hülkenberg. (sda)

Ton opinion