Actualisé 21.04.2013 à 14:24

Automobilisme Vettel gagne devant les Lotus

Sebasian Vettel (Red Bull) a remporté dimanche la course du Grand Prix de Bahreïn.

Vettel a fait une course parfaite.

Vettel a fait une course parfaite.

Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) s'est montré impérial à Sakhir, où il a gagné le GP de Bahreïn. L'Allemand a précédé les Lotus-Renault de Kimi Raikkonen et Romain Grosjean.

Vettel a écrasé la concurrence sur ce circuit balayé par le vent et le sable. Il a fêté le 28e succès de sa carrière en formule 1 et consolidé sa place en tête du championnat du monde. Le triple tenant du titre compte désormais 77 points. Il devance désormais Raikkonen de 10 points.

«Ce fut une course fantastique, tout a fonctionné de manière idéale. Le rythme était phénoménal, on a pris soin des pneus et cela a payé», a déclaré un Vettel tout heureux sur le podium.

Un arrêt de moins

Une fois encore, Kimi Raikkonen a effectué un arrêt de moins que les autres favoris. Mais cela ne lui a pas permis d'aller gagner comme en Australie. «Ice Man» a tiré le maximum de la situation. «J'ai eu de la peine dans les premiers tours. Ensuite, après le premier changement de pneus, j'ai pu rouler plus vite, donc au final on a eu une bonne course.» Son coéquipier Romain Grosjean a signé son premier podium 2013, avec une stratégie à trois arrêts. Le classement des trois premiers est identique à celui de l'an passé.

L'étonnant Paul di Resta (Force India-Mercedes) a cueilli une belle 4e place grâce à une course prudente mais efficace (deux stops). Lewis Hamilton (Mercedes) est bien remonté sur la fin pour se classer 5e. L'Anglais occupe le 3e rang du championnat, à 27 points du leader.

La course n'a pas souri aux Ferrari. Fernando Alonso, handicapé par un problème de DRS (aileron arrière bloqué deux fois), a dû se contenter de la 8e place alors qu'il faisait partie des grands favoris. Son coéquipier Felipe Massa (15e) a connu de gros problèmes avec ses pneus. Les deux Ferrari ont chacune dû effectuer quatre arrêts.

Les Sauber-Ferrari n'ont pas été en mesure de s'illustrer. Nico Hülkenberg a pris la 12e place, loin des points, alors qu'Esteban Gutierrez n'a jamais été dans le rythme et a fini à un très décevant 18e rang. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!