Actualisé 30.09.2011 à 12:33

GenèveVeyrier veut créer un poste de sécurité mobile

La commune de Veyrier (GE) veut innover en matière de politique de sécurité en créant un bureau mobile qui regrouperait l'ensemble des acteurs de la sécurité.

Si le Conseil municipal donne son aval, la commune disposerait d'une roulotte de deux étages qui irait à la rencontre de la population. «Ce concept permet de se rapprocher des gens et d'améliorer la communication entre les intervenants en matière de sécurité tels que les agents municipaux, les garde-frontière ou encore les patrouilles privées», a indiqué vendredi à l'ats Thomas Barth, le maire PLR de Veyrier. Il revenait sur une information parue dans plusieurs médias.

La roulotte, ou plutôt le bureau mobilité de sécurité, comme préfère l'appeler M.Barth, fait six mètres de long et dispose de grandes vitres pour favoriser le contact avec l'extérieur. Le prototype coûte 370'000 francs, un crédit qui doit encore être voté par le Conseil municipal. Mais le projet devrait facilement passer la rampe de ce délibératif à majorité de droite.

Ce bureau mobile viendrait en complément du poste fixe des agents municipaux. M. Barth aimerait ainsi détacher en permanence deux des six agents qui travaillent sur la commune. Il mise sur la rentrée 2012 pour la mise en service de cette roulotte.

Il s'agirait alors d'une première mondiale qui aurait, selon M.Barth, déjà suscité l'intérêt d'autres villes dont Genève et Bâle. La commune de Veyrier est très active en matière de politique de sécurité. Elle a notamment mis en place un système étendu de vidéosurveillance sur son territoire.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!