Ski alpin: Victoire de Fenninger, 2 Suissesses dans le top 10

Actualisé

Ski alpinVictoire de Fenninger, 2 Suissesses dans le top 10

L'Autrichienne a remporté dimanche le super-combiné de Bansko (Bulgarie), réduisant l'écart la séparant de la Slovène Tina Maze, en tête de la Coupe du monde dames de ski alpin.

Après les annulations des super-G vendredi et samedi, le brouillard a plus ou moins laissé le champ libre aux skieuses dimanche. Et Anna Fenninger en a profité pour prendre les devants dès la manche initiale. Mais avec seulement 0''45 d'avance sur Tina Maze, la skieuse de Salzbourg semblait à la merci en deuxième manche de sa rivale, théoriquement bien meilleure slalomeuse. A la surprise générale, l'Autrichienne a toutefois fait jeu égal en slalom et franchi la ligne avec 0''39 d'avance.

Forte de cette nouvelle victoire, Anna Fenninger est revenue à 64 points de Tina Maze au classement général de la Coupe du monde. Mais surtout, elle a donné un coup au moral de la Slovène, qui espérait bien augmenter son avance dans «sa» discipline. Dans une forme éblouissante depuis les Mondiaux de Beaver Creek, où elle avait glané deux médailles d'or, l'Autrichienne semble actuellement inarrêtable, au contraire de Tina Maze qui a de la peine à digérer ses Mondiaux (2 titres également).

Gisin et Holdener en vue

Dans le clan suisse, Dominique Gisin s'est refait une confiance en prenant la 6e place, grâce à une manche solide en super-G (3e) et une belle résistance en slalom. En retrait depuis son retour de blessure - une fracture du plateau tibial le 19 janvier -, la skieuse d'Engelberg a prouvé qu'il faudrait encore compter avec elle pour les dernières courses de l'hiver.

Classée au 7e rang à un centième de Dominique Gisin, Wendy Holdener a obtenu le meilleur résultat de sa jeune carrière en super-combiné. Chahutée lors du super-G matinal (28e temps), Wendy Holdener a profité du slalom pour bondir au classement. La Schwytzoise s'est même payé le luxe de signer le meilleur chrono de cette seconde manche, avec plus d'une seconde d'avance sur sa coéquipière Denise Feierabend, classée pour sa part au 11e rang final.

Cela s'est beaucoup moins bien passé pour Lara Gut. Trop directe sur une trajectoire, la Tessinoise a manqué une porte lors de la manche de super-G, alors qu'elle venait de signer le meilleur temps intermédiaire à la mi-course. Dommage pour la skieuse de Comano, qui aurait vraiment eu son mot à dire pour le podium.

Lara Gut tâchera de prendre sa revanche lundi en super-G, qui remplacera l'une des deux courses annulées à Bansko. Il en sera de même pour Fabienne Suter, elle aussi éliminée dimanche sur le premier tracé. (ats/afp)

Ton opinion