Ski alpin: Victoire de Jansrud, Beat Feuz sixième
Actualisé

Ski alpinVictoire de Jansrud, Beat Feuz sixième

Les Suisses ont joué placé lors de la première descente de la saison de Coupe du monde à Lake Louise (Can).

A commencer par Beat Feuz, auteur d'une encourageante 6e place à l'issue d'une course remportée par le Norvégien Kjetil Jansrud.

Le Bernois n'avait plus été si bien classé depuis mars 2012 - hormis une autre 6e place l'hiver dernier à Beaver Creek (EU) -, lorsqu'il était monté à Schladming (Aut) sur le 15e podium de sa carrière. Las, juste après cette magnifique saison 2011/2012 dont il avait pris le 2e rang du classement général, le skieur de l'Emmental avait subi un gros coup d'arrêt en raison d'une grave infection contractée au genou gauche.

Il est évidemment trop tôt pour parler d'un retour au premier plan de Beat Feuz. Et d'autant plus que la descente de Lake Louise est la plus «facile» de l'hiver, et par conséquent la moins exigeante pour son genou encore fragile. Reste que le Bernois de 27 ans a prouvé qu'il était sur le bon chemin et qu'il avait eu raison de s'accrocher pendant ces deux années difficiles.

Dans le sillage de Beat Feuz, Patrick Küng a pris le 8e rang, un résultat correct mais sans plus pour le Glaronais, leader désigné de cette équipe de Suisse de vitesse. Pour Silvan Zurbriggen, en revanche, sa 12e place correspond à une petite victoire. Victime d'une hernie discale cet été et privé de plusieurs jours d'entraînement, le Valaisan n'était pas attendu si bien placé d'entrée de saison.

Dans un froid polaire (- 20 degrés), mais sous un ciel bleu de retour après les fortes précipitations des derniers jours, Didier Défago et Carlo Janka ont, eux, raté leur retour en descente. Tous deux ont échoué hors du top 20.

En s'imposant, Kjetil Jansrud a parfaitement pris le relais de son coéquipier Aksel Lund Svindal, l'habituel roi de Lake Louise mais absent cet hiver après s'être déchiré le tendon d'Achille en octobre. L'«autre» Norvégien, qui avait déjà signé le meilleur temps lors du seul entraînement de la semaine, a raflé la mise avec 14 centièmes d'avance sur deux coureurs ex aequo, le Canadien Manuel Osborne-Paradis et l'étonnant Français Guillermo Fayed.

Jansrud sera à nouveau le grand favori dimanche à Lake Louise pour le super-G, discipline dont il est le champion olympique. (si)

Ton opinion