Actualisé 12.03.2007 à 08:29

Victoire des partis pro-Kremlin aux élections régionales russes

Moscou - Les partis favorables au Kremlin ont largement remporté les élections régionales de dimanche en Russie, montrent les résultats provisoires diffusés lundi.

Cela après une campagne qui a marginalisé plus que jamais l'opposition.

Le parti Russie unie, qui soutient le président Vladimir Poutine, mène dans 13 des 14 régions où les électeurs étaient appelés à renouveler les assemblées. Russie juste, une autre formation pro-présidentielle, mène dans la dernière.

Trente et un millions de Russes, soit un tiers environ de l'électorat, étaient appelés à renouveler les conseils législatifs des 14 provinces et les maires de 87 communes. Les derniers bureaux de vote ont fermé leurs portes à 18 h GMT (19 h suisse) dans la région de Samara, sur la Volga.

Répétition générale

Le scrutin était considéré comme une répétition générale avant les législatives de décembre puis l'élection présidentielle de mars 2008.

Russie unie est largement en tête dans toutes les régions devant le Parti communiste et Russie juste, à l'exception de la région de Stavropol (sud) où Russie juste est créditée de 37% des voix après dépouillement de 86% des suffrages.

Les critiques du Kremlin pensaient bien que l'opposition, en retrait depuis la première victoire de Poutine à l'élection présidentielle de mars 2000, n'avait aucune chance de figurer sérieusement dans ce vote.

Libéraux privés de scrutin

Le chef de file du Parti communiste Guennadi Ziouganov a fait état de multiples violations du code électoral. «Il n'y a jamais eu pires élections en Russie», a-t-il affirmé.

Les partis libéraux, ignorés par les médias, en ont été réduits à des manifestations isolées, les autorités les ayant privés de participation au scrutin dans quatre régions pour des irrégularités administratives présumées.

A Saint-Pétersbourg, la deuxième ville du pays, le parti libéral Iabloko a demandé à ses partisans de voter nul, ceci pour protester contre l'exclusion de ce parti du scrutin.

Russie unie a remporté 36,7% des suffrages dans la ville natale de Vladimir Poutine, suivie de Russie juste avec 22,4% des voix et du Parti communiste avec 16,1%, selon les responsables électoraux.

Duel

En l'absence de tout suspense sur l'issue du vote, les analystes politiques se sont surtout intéressés au duel entre les deux partis pro-gouvernementaux, qui servirait selon eux à créer l'illusion d'un choix tout en renforçant l'emprise du Kremlin sur la vie politique avant la présidentielle de 2008.

Russie juste est née l'an dernier de la fusion de trois petites formations. Le chef de file de Russie unie, Boris Gryzlov, a déclaré après la fermeture des bureaux de vote qu'il envisagerait des accords de coalition avec Russie juste dans les régions où aucun des deux partis n'a remporté la majorité.

La majorité des gouverneurs de provinces sont membres de Russie unie et le rôle des assemblées régionales, ou conseils législatifs, a souvent été réduit à celui d'une simple chambre d'enregistrement.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!