Challenge League: Victoire étriquée, mais convaincante
Actualisé

Challenge LeagueVictoire étriquée, mais convaincante

Servette a cueilli un précieux succès à Schaffhouse, jeudi. Mais
le SFC aurait pu s'éviter quelques frayeurs.

par
Oliver Dufour
Schaffhouse
Les hommes de Kevin Cooper semblent avoir trouvé leur rythme de croisière.

Les hommes de Kevin Cooper semblent avoir trouvé leur rythme de croisière.

Les hommes de Kevin Cooper sont allés reprendre avec confiance la 2e place de Challenge League, au Breite. Contrairement à leur dernière partie disputée à l'extérieur, le 31 août à Baulmes contre Le Mont (0-1), les Genevois ont rapidement pris la rencontre à leur compte. Si le score final a été identique, jeudi soir, la manière a plu. Bien épaulé par Johan Vonlanthen, Boris Cespedes et Kevin Bua, Jocelyn Roux a constamment pesé sur l'arrière-garde schaffhousoise en 1re mi-temps.

Alors qu'un mois plus tôt, face au promu vaudois, l'esseulé Vonlanthen avait eu plus de peine à s'extraire de la meute pour offrir la victoire aux siens, cette fois-ci la menace s'est rarement éloignée de la cage adverse. En moins d'une demi-heure de jeu, les visiteurs «grenat» s'étaient procuré 8 coups de coin. C'est d'ailleurs sur l'un d'entre eux que Vonlanthen a pu ouvrir la marque. Le rythme des Genevois est ensuite retombé quelque peu, offrant quelques espoirs aux Schaffhousois. L'ex-Servettien Igor Tadic aurait égalisé d'un coup de tête rageur si Jocelyn Roux n'avait pas réussi un sauvetage - répété dans les arrêts de jeu - sur la ligne. En maintenant la pression, Servette aurait pu classer l'affaire sans se faire peur en fin de match.

Ce succès, après la mortifiante élimination en Coupe de Suisse face à Wohlen (1-2), 4 jours plus tôt à la Praille, replace les Genevois dans le sillage des Argoviens en championnat. La saison est-elle enfin véritablement lancée pour l'équipe du bout du Léman?

Solides. Dès lentame, Servette a établi son campement dans la moitié de terrain schaffhousoise. A la 2e déjà, Vonlanthen a eu loccasion darmer un tir en pivot dans la surface, contré par Grasseler. Zarkovic et Almerares ont créé le danger pour léquipe locale sur coup franc, à la 15e. Sur le 7e corner botté par le SFC, Bua a trouvé la tête de Roux, qui a prolongé sur celle, décisive, de Vonlanthen (25e). En 2e période, les occasions ont surtout été «jaune et noir». Par deux fois (58e, 90e), Roux, lattaquant, a sauvé sur la ligne.

Jocelyn Roux: «Cest un peu dommage quon nait pas su mettre le deuxième but. Ca nous a un peu crispés et cest sans doute pour ça quon sest un peu fait peur sur la fin. Le prochain match est encore un match en semaine (ndlr: lundi à Winterthour) et de mener de deux buts à la pause nous aurait permis de souffler un peu et de nous économiser, plutôt que dêtre tendus et de courir dans tous les sens. Mais cest vrai que la manière était meilleure que contre Le Mont.»

Roland Müller: «Nous nous somme procurés beaucoup de chances en première mi-temps et navons malheureusement pu marquer quune fois. Nous avions un bon sentiment et sommes venus ici avec de lenvie. Même en deuxième mi-temps, je nai pas vraiment senti que nous étions en danger. Daccord, il y a deux sauvetages sur la ligne et je dois remercier Roux, qui est toujours très actif au poteau. Mais nous avions aussi des occasions en deuxième période. Je suis très satisfait davoir été blanchi. Maintenant nous sommes de retour à la deuxième place et nous sommes de nouveau dans le coup. Dès maintenant, on se focalise à fond sur le match à Winterthour.»

Ton opinion