Actualisé

Victoire historique de Bernard Stamm à Norfolk

VOILE – Le Vaudois a gagné la deuxième étape de la course autour du monde en solitaire en monocoque et avec escales.

Bernard Stamm a coupé la ligne d'arrivée au large de Norfolk (USA) samedi soir peu avant 23 h (5 h hier matin en Suisse). Le natif de Genève, exilé en Bretagne, a passé au total 48 jours, 22 heures et 59 minutes sur l'océan Pacifique, puis l'océan Atlantique pour rallier Fremantle (Aus) à Norfolk, en passant par le cap Horn. Après 29 000 km de navigation, il laisse son poursuivant direct, le Japonais Kojiro Shiraishi, à plus de 5000 km, soit une dizaine de jours. «Je suis superheureux d'arriver, a déclaré Stamm à son arrivée à quai. Je ne pensais pas mettre une telle distance entre moi et Kojiro. Il est resté bloqué dans une zone de haute pression dans le Pacifique. Ça doit être interminable pour lui...»

«Nous allons tout vérifier pour repartir le 15 avril vers Bilbao avec un bateau au top. Il ne faudrait pas perdre la course sur un problème matériel. Une traversée de l'Atlantique, ce n'est pas anodin, ça se passe au portant et souvent à pleine vitesse. Je garderai comme excellent souvenir de ce demi-tour du monde le passage du cap Horn. Il faisait mauvais temps, mais avec de belles éclaircies. C'était lunaire. Sinon, le pot au noir reste définitivement ce que j'aime le moins», a encore expliqué l'ex-bûcheron.

(cam avec les agences)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!