Actualisé 10.07.2006 à 17:52

Victoire italienne: la fête dérape - ado tabassé

Plusieurs milliers de personnes sont descendues dans les rues de Suisse dimanche soir pour fêter la victoire de l'Italie contre la France en finale de la Coupe du monde de football. Des bagarres ont éclaté ça et là. Un ado a été tabassé.

A Vevey, un jeune de 16 ans a été roué de coups par un groupe de supporters italiens. Il a dû être hospitalisé.

L'adolescent regardait la finale sur écran géant au jardin du Rivage à Vevey avec sa mère et un copain, lorsqu'il a été empoigné, jeté à terre et frappé de coups de pieds et de poings par plusieurs supporters italiens, pour avoir manifesté sa joie après le penalty marqué par la France à la 6e minute, a communiqué lundi la police cantonale vaudoise. Les agents de sécurité ont dû intervenir.

Se plaignant de douleurs aux pouces et à un genou, le jeune homme a regardé la fin du match, avant de ressentir de fortes douleurs à la tête. Conduit en voiture par sa mère à l'hôpital de Montreux, il a perdu connaissance durant le trajet et a été admis aux soins intensifs. Il souffre d'un hématome crânien ainsi que de deux factures du poignet.

Une enquête pénale a été ouverte par le juge de l'arrondissement de Vevey. Un appel à témoins a été lancé pour identifier les supporters belliqueux. Deux des agresseurs étaient déguisés en en gladiateurs.

Bagarres à Zurich

A Zurich, des bagarres isolées ont éclaté le long de la Langstrasse après la finale. Plusieurs personnes ont été blessées. Alors que les policiers escortaient les services sanitaires, qui peinaient à se frayer un passage dans la foule, ils ont été pris pour cible par des supporters, essuyant notamment des jets de bouteilles. Par deux fois, ils ont dû faire usage de balles en caoutchouc, jusqu'à ce que la situation se calme et que les blessés puissent être évacués.

A Dübendorf (ZH) également, la fête a été ternie par une bagarre entre un supporter allemand et plusieurs fans italiens. Un Suisse de 37 ans a reçu un coup de point en tentant de jouer l'arbitre. Il souffre d'une fracture du crâne.

Beaucoup de bruit

Dans les autres villes de Suisse, aucun incident majeur n'a été signalé. La fête fut pacifique, sinon calme. Entre les concerts de klaxons et les cris de victoire, mieux valait, pour dormir cette nuit-là, avoir des boules quiès ou le sommeil profond.

Dans le canton de Thurgovie, un homme de 22 ans a fait partir deux pétards durant le match, retransmis sur écran géant. Une spectatrice s'est ensuite plainte de souffrir des oreilles. A Lucerne, la police a dû intervenir pour faire débrancher vers 01.00 heures un haut-parleur installé par des supporters. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!