Suisse-RDC: Vidéo pédopornographique: le prêtre condamné se défend
Publié

Suisse-RDCVidéo pédopornographique: le prêtre condamné se défend

En novembre dernier, un prêtre comptable en mission à l’Abbaye de Saint-Maurice (VS) avait été épinglé pour avoir partagé des contenus à caractère sexuel impliquant des enfants. Il explique que la vidéo en question n’était pas pédophile.

par
vsm
Le prêtre congolais a fait un séjour de quatre mois en 2020 à l’abbaye de Saint-Maurice.

Le prêtre congolais a fait un séjour de quatre mois en 2020 à l’abbaye de Saint-Maurice.

DE

Une peine de 60 jours-amende avec sursis et une amende de 500 francs, c’est la sanction prononcée en novembre dernier contre un prêtre de la République démocratique du Congo (RDC), alors en mission en Valais. L’homme de 42 ans avait envoyé une vidéo pédopornographique à trois contacts via la messagerie WhatsApp. Le condamné était ensuite retourné dans son pays d’origine.

De son côté, le quadragénaire se dit choqué: «J’ai partagé ces images avec des amis laïcs, dont une jeune femme», confie-il au 24Heures. Il assure également que la personne qui lui avait initialement envoyé la vidéo n’est pas membre de la communauté des missionnaires de Saint-Maurice. Mais surtout, le partage du contenu douteux ne peut, selon lui, pas être qualifié de pédophile: «Il s’agissait uniquement de trois enfants entre eux, sans aucun adulte», précise-t-il au quotidien vaudois. En somme, sa transmission n’avait que pour but de discuter des dérives de la société.

L’Abbaye de Saint-Maurice signale avoir transmis les informations à l’archevêque congolais dont dépend le prêtre. Il se chargera des suites à donner à l’affaire. Une procédure interne a également été ouverte pour savoir si L’Abbaye de Saint-Maurice continuera de soutenir financièrement la mission en RDC ou non.

Ton opinion