Lucerne: Videur condamné pour avoir frappé un client devant un resto

Publié

LucerneVideur condamné pour avoir frappé un client devant un resto

Lors d’une dispute, un employé de sécurité a plaqué au sol un client qui a eu une cheville cassée. Il écope de 18 mois de prison avec sursis.

L’altercation s’est déroulée devant cet établissement.

L’altercation s’est déroulée devant cet établissement.

20min/Sara Formentin

Pour un fêtard, la soirée dans un établissement lucernois a tourné au cauchemar. En janvier 2022, une dispute a éclaté entre ce client et un videur âgé de 33 ans dans la cage d’escalier du restaurant Pacifico. Avec l’aide d’un deuxième employé de sécurité, le client a été poussé vers la sortie. Il s’y est rebiffé. Le videur l’a alors traîné hors de l’établissement et l’a plaqué au sol. Le client a subi une fracture de la cheville, selon le jugement du Tribunal criminel de Lucerne. Le videur, «physiquement très supérieur», s’est assis sur l’homme, qui était à plat ventre sur le sol, et l’a maintenu, indique le tribunal.

Mais le videur n’en est pas resté là. Il a pris la tête du client, l’a frappé violemment et l’a projeté sur le trottoir. Puis l’agent a posé une bombe lacrymogène sur le visage de la victime qui a inhalé directement du gaz irritant. Résultat: un traumatisme crânien, une fracture du nez, une dent déchaussée ainsi qu’une fracture des côtes, sans compter la cheville. L’homme a dû être opéré et n’a pas pu travailler durant près de trois mois.

Pour ces faits, le Tribunal correctionnel de Lucerne reconnaît le trentenaire coupable de tentative de coups et blessures volontaires graves. Il est condamné à 18 mois de prison avec sursis pendant trois ans.

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé·e sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

(gwa/jbm)

Ton opinion