Hockey sur glace: Viège humilié à Porrentruy
Publié

Hockey sur glaceViège humilié à Porrentruy

L’EHC Viège a connu une véritable séance d’humiliation dimanche à Ajoie. Sèchement battu 7-0, il se retrouve mené 3-0 en quarts de finale de Swiss League.

par
Julien Boegli
(Porrentruy)
Viège n’a jamais été en mesure de déstabiliser Ajoie.

Viège n’a jamais été en mesure de déstabiliser Ajoie.

Astrid Schaffner (EHC Visp) / Photo d’archives

Avec respectivement 75 et 74 frappes adressées après les deux premiers duels, Ajoie et Viège étaient les deux formations engagées en quarts de finale de Swiss League à avoir le plus sollicité le gardien adverse.

Reste que produire de l’animation offensive ne sert pas à grand-chose si l’efficacité n’est pas au rendez-vous. C’est sans conteste dans ce secteur que la différence est la plus évidente. Après 120 minutes de jeu, le HCA affichait un taux de réussite de 9,33% sur ses envois, contre seulement 4,05% à son contradicteur haut-valaisan. Les Jurassiens, dans cette série, maintiennent pour l’heure un rendement proche de celui étalé tout au long de la saison régulière (11,78%), alors que les Viégeois ont vu leurs actions perdre près de la moitié de leur valeur (8,44%).

Cela étant, ceux-ci n’ont pas toujours eu un dernier rempart du calibre de Tim Wolf à défier durant l’hiver. Déjà stratosphérique durant le championnat – 93% d’arrêts –, l’ange gardien de Porrentruy, blanchi dimanche, a pris une dimension supérieure encore depuis trois matches avec plus de 96% d’arrêts.

Viège a abdiqué sans combattre

Lors de ce duel dominical, Wolf n’a, une fois n’est pas coutume, pas eu besoin d’exhiber plus que nécessaire son talent, tant la menace a été peu présente devant ses filets. Il faut dire que ses coéquipiers lui ont grandement facilité la tâche en livrant ce qui constitue assurément la partie la plus aboutie de la série. La défense ajoulote n’a laissé absolument aucune marge de manœuvre aux hommes d’Yves Sarault. Quelle sérénité, quelle solidité!

Soit tout le contraire du collectif de la Lonza Arena qui a déroulé le tapis rouge devant son hôte. Après 17 minutes, Ajoie avait déjà pris le large à la faveur de trois réussites identiques dans leur conclusion, soit une reprise dans le slot. D’abord par Phil-Michael Devos, logeant la rondelle au-dessus de l’épaule de Reto Lory (6e), puis par Arnaud Schnegg, en embuscade suite à une passe adressée depuis l’arrière du but par Stefan Mäder (9e), et enfin par Thibault Frossard.

Cette troisième réalisation a nécessité une longue analyse des images vidéo avant d’être validée, Lory captant vraisemblablement le puck derrière sa ligne de but. Contesté par le banc viégeois, ce 3-0 a en tout cas signalé le point de non-retour. Frossard, à 5 contre 3, et Jonathan Hazen ont encore alourdi la sanction en tout début de période médiane. C’en était trop pour Reto Lory qui a cédé sa place à Dennis Saikkonen dans la cage.

Les 38 dernières minutes n’ont dès lors été que pur remplissage. Conscient qu’il n’y avait rien à espérer face à ce HCA-là, Viège a abdiqué sans faire usage de mauvais gestes, ce qui est tout à son honneur, du moins ce qu’il en restait au moment de regagner le Valais en soirée. Il faut dire que les Ajoulots ne se sont pas privés de faire voler en éclats leur partenaire de série, inscrivant deux buts supplémentaires en toute fin de tiers intermédiaire.

Menés désormais 3-0, les Hauts-Valaisans peuvent-ils espérer retourner la série en quatre matches? Cela paraît bien improbable. Il faudrait pour cela qu’ils parviennent à trouver la solution face à une défense qui ne leur a accordé que 14 buts en sept confrontations cette saison.

Ajoie – Viège 7-0 (3-0 4-0 0-0)

Raiffeisen Arena, 0 spectateur (huis clos).

Arbitres: MM. Massy, Hürlimann, Micheli et Stalder.

Buts: 6e Devos (Pouilly, Birbaum) 1-0, 9e Schnegg (Mäder, Huber) 2-0, 18e Frossard (Frei, Joggi) 3-0, 21e Frossard (Devos, Hazen/5 c 3) 4-0, 23e Hazen (Joggi) 5-0, 39e Frei (Frossard) 6-0, 40e Huber (Pouilly) 7-0.

Ajoie: Wolf; Birbaum, Pouilly; Aebischer, Eigenmann; Rouiller, Hauert; Hofmann; Hazen, Devos, Schmutz; Huber, Mäder, Schnegg; Frei, Frossard, Joggi; Camichel, Macquat, Muller; Roberts. Entraîneur: Sheehan.

Viège: Lory (23e Saikkonen); Wiedmer, Pilet; Eggenberger, Steiner; Furrer, Blaser; Heynen; Holdener, Van Guilder, Josephs; Riatsch, Berger, Haberstich; Merola, Brügger, Hofstetter; Haas, Ritz, Burgener; Wyss. Entraîneur: Sarault.

Notes: Ajoie sans Casserini (blessé), Stemer et Zwissler (surnuméraires) mais avec Aebischer (prêté par FR Gottéron). Viège sans Camperchioli (blessé), Lütolf, Petrig, Ranov, Schaller, Spinell et Tirronen (surnuméraires).

Pénalités: 4 x 2’ contre chaque équipe.

Les résultats

Swiss League. Quarts de finale (au meilleur des sept matches)

Acte III, dimanche

Kloten (1) - La Chaux-de-Fonds (8) 7-1 (0-1 6-0 1-0)

Situation dans la série: 3-0

Ajoie (2) - Viège (7) 7-0 (3-0 4-0 0-0)

Situation dans la série: 3-0

Langenthal (3) - Thurgovie (6) 2-3 (1-0 1-1 0-2)

Situation dans la série: 2-1

Sierre (4) - Olten (5) 1-5 (1-2 0-1 0-2)

Situation dans la série: 3-0

Les autres dates: 23 mars, 25 mars, 28 mars (éventuel) et 31 mars (éventuel).

Ton opinion